Licence professionnelle Intervention sociale : insertion et réinsertion sociale et professionnelle

Présentation

Objectifs de la formation

La licence Professionnelle parcours Médiateur Socio Économique (LPMSE) est rattachée à la mention nationale : « Intervention sociale : insertion et réinsertion sociale et professionnelle ». Elle a pour objectif la professionnalisation des pratiques de médiation appliquées au champ professionnel de l’insertion socio professionnelle des publics en difficulté.

 

Sa finalité principale est de contribuer à construire un profil professionnel de Médiateur Socio Économique ayant pour mission de faciliter le dialogue entre le monde du travail et le demandeur d’emploi en difficulté d’insertion. La fonction de médiation Socio Économique consiste ainsi, le plus souvent à l’échelle d’un bassin d’emploi, à jouer un rôle d’intermédiaire entre les demandeurs et les pourvoyeurs d’emploi afin de faire accéder à l’emploi un public qui y parvient difficilement par ses propres moyens.

Organisation de la formation

La formation est organisée sur une année. Elle comprend 11 unités d’enseignement réparties en trois blocs de connaissance : la connaissance de l’environnement social et économique ; la connaissance des publics ; la connaissance des méthodes d’enquête en sociologie et des techniques de communication. Les enseignements sont concentrés sur la base de 2 semaines par mois au premier semestre (septembre à décembre), et une semaine par mois au second (janvier à avril).

 

Les étudiants ont par ailleurs des activités de travail, individuel et en groupe, en dehors des seuls cours en présentiel. Le projet tuteuré (mémoire professionnel), en particulier, représente un travail important du deuxième semestre.

L’année se termine par la réalisation d’un stage (mai, juin, juillet) et une soutenance orale en septembre.

Les + de la formation

La Licence Professionnelle Médiateur Socio Économique est, au niveau local, un des seuls diplômes de niveau II dans le champ de l’intervention sociale. Elle se démarque distinctement des diplômes d’État (éducateur spécialisé, assistants de services sociaux) en se centrant sur un domaine de compétence précis lié aux pratiques professionnelles visant l’insertion des publics « précaires ».

 

Au niveau national, cette formation reste capitale tant la demande sociale et les enjeux de professionnalisation sont importants dans ce secteur d’activité relativement récent, et qui connaît une forte croissance depuis 25 ans. Le taux d’insertion des diplômés, qui avoisine les 90 %, est un indicateur important de l’utilité et du positionnement de cette formation professionnalisante.

Competences et connaissances

La Licence Professionnelle vise la construction de connaissances et compétences dans trois domaines principaux :

  •  La connaissance de l’environnement social et économique :

-    Connaissance et appréhension de l’environnement politique, juridique, économique, social et culturel d’un territoire et de sa population ; diagnostic des ressources et des potentialités de développement d’un territoire ; compréhension des dynamiques économiques et socio culturelles locales ; participation à des projets en application des politiques de développement ou d’emploi.

- Être capable de mettre en œuvre une démarche d’intermédiation économique du type IOD (Intervention sur l’offre et la demande).

 

  • La connaissance des publics :

-    Diagnostic des ressources, des difficultés et des potentiels d’adaptation d’une population donnée ; ajustement des réponses à des problématiques individuelles ; négociation et travail en réseau ;

- Construire de manière conjointe un diagnostic social et un parcours d’insertion : repérer les compétences et expériences professionnelles, mesurer les freins et les leviers, évaluer les étapes du parcours, établir un échéancier, travailler en réseau, etc.

-    Evaluation des mesures et des dispositifs au regard de la réception qui en est faite par les bénéficiaires.

 

  • La maîtrise des méthodes d’enquête en sociologie et des techniques de communication :

Introduction aux méthodologies quantitatives (enquête par questionnaire) et qualitatives (observations, entretiens, récits de vie, etc.) en sciences sociales ; utilisation des Technologies de l’information et de la communication (T.I.C.), de l’image et des banques de données ; apprentissage des réseaux et partenariats associés aux politiques d’insertion.

Dimension Internationale

La formation attire peu d’étudiants étrangers et ce n’est pas non plus un but affiché compte tenu des objectifs pédagogiques de la Licence : former des professionnels de l’insertion qui interviendront en qualité de médiateur sur un marché du travail local. En revanche, un partenariat est actuellement en cours avec le Conseil Départemental de Mayotte pour la mise en place de modules de formation professionnelle à destination des 26 Référents Uniques du RSA (RU-RSA), en charge de l’accompagnement social des bénéficiaires.

Organisation pédagogique des langues étrangères

L’enseignement de l’anglais est réparti sur deux unités d'enseignement, une à chaque semestre de 24h chacune.

Stage

La recherche de stage est adossée à des TD présentant les techniques de recherche d’emploi (TRE) et la méthodologie de projet, l’idée étant de faire travailler les étudiants sur leur propre projet professionnel en même temps qu’un apprentissage des méthodologies d’intervention dans le domaine de l’insertion. Plusieurs TD assurés par des intervenants du monde Socio Economique visent également, par des mises en situation, des analyses de cas type, des présentation de structures (Service public de l’emploi, Structures de l’insertion par l’activité économique, organismes de formation, etc.), de dispositifs, de publics, etc., à préparer les étudiants aux missions qu’ils pourront se voir confier en situation de stage. Ces missions sont négociées avec la structure d’accueil et apparaissent clairement dans la convention de stage.

L’encadrement du stage est assuré par un « tuteur universitaire » (enseignants-chercheurs et intervenants extérieurs rattachés à la LP) et un « tuteur structure ». Le « tuteur universitaire » prend régulièrement connaissance du bon déroulement du stage (visites, échanges téléphoniques, mails, etc.), il encadre l’étudiant dans la rédaction de son rapport et dans la préparation de sa soutenance. Le « tuteur structure » assure l’encadrement du stagiaire sur le lieu de travail, il assure sa socialisation professionnelle et organisationnelle en fonction des missions de stage préalablement établies.

Programme

Programme en cours de validation

Admission

Conditions

Toute personne disposant d’un niveau d’études Bac+2 peut présenter sa candidature (date limite : 31 mai de chaque année pour télécharger le dossier d'inscription : 'http://psycho.univ-bpclermont.fr/article179.html'). Le recrutement des candidats se fait en deux phases : une première sélection sur dossier, une seconde sur entretien. Une attention particulière est portée au dossier scolaire, aux expériences professionnelles et/ou bénévoles et au projet professionnel des candidats. De même, une connaissance et un intérêt pour les sciences sociales d’une part, et les métiers de l’intervention socioéconomique d’autre part, sont fortement recommandés.

 

De fait, la majorité des candidats en Formation Initiale sont issus de formations liées à l’intervention sociale (DUT Carrière sociale, BTS Économie sociale et familiale, BTS SP3S, DE Assistants de Services Sociaux, etc.) ou de formations universitaires et en premier lieu un cursus de psychologie, suivis des Licences d’AES, de droit, de sociologie, DUT Gestion des Entreprises et des Administrations.

 

Les candidats en Formation Continue sont motivés, pour leur part, tantôt par un désir de réorientation professionnelle vers les métiers du social, tantôt par la volonté de monter en compétences et/ou d’obtenir un diplôme de niveau II pour ceux et celles qui exercent déjà dans les métiers de l’insertion.

Pré-requis

Les pré-requis nécessaires à l'entrée dans la Licence Professionnelle sont une connaissance et un intérêt pour les sciences sociales d'une part et les métiers de l'intervention Socio Économique d'autre part.

Date de debut de la formation

12 septembre 2017

Droits de scolarité

Niveau Licence/DUT

Et après ?

Les métiers visés

Exemples de métiers obtenus par les diplômés :

 

  • Conseiller en insertion sociale et professionnelle
  • Conseiller de Mission Locale
  • Conseiller Emploi-formation
  • Médiateur Socio Économique
  • Agent local de médiation sociale
  • Médiateur de quartier
  • Conseiller Emploi Jeunes
  • Chargé de missions
  • Chargé de projets
  • Correspondant formations
  • Correspondant entreprises

 

Les Missions locales, le Service public de l’emploi (SPE) et les Structures d’insertion par l’activité économique (SIAE) emploient une bonne part des diplômés.

Secteur(s) d'activités

La Licence Professionnelle  Médiateur Socio Économique s’inscrit dans le secteur de l’intervention sociale appliquée aux métiers de la formation professionnelle, de l’emploi, de l’insertion et de la médiation socio économique.

Poursuite d'études

La grande majorité des diplômés recherchent un emploi à l’issue de la formation. Le taux de poursuite d’étude à l’issue de la Professionnelle  Médiateur Socio Économique (LPMSE) ne dépasse jamais les 5 %, ce qui correspond en moyenne à un seul diplômé intéressé alors par l’acquisition d’un niveau Master à la suite de la LPMSE.

Enquetes d’insertion pro

http://www.univ-bpclermont.fr/formation/formation/UBP-PROG19602.html

Contacts

Responsable(s)

ROINSARD Nicolas

Tél : +33473346589

Email : Nicolas.ROINSARD @ univ-bpclermont.fr

Contact(s) administratif(s)

AUZARY-PEYRTON Severine

Tél : +33473406464

Email : Severine.AUZARY-PEYRTON @ univ-bpclermont.fr