Licence professionnelle Métiers de l'instrumentation, de la mesure et du contrôle qualité

Nature de la formation :
Diplôme national

Crédits ECTS :
60

Parcours :
  • Métrologie et contrôle

Langue(s) d'enseignement :
Français

Modalité(s) de la formation :
Formation en présentiel
Ouvert en alternance

Lieu(x) de la formation :
AUBIERE

Pièce(s) jointe(s) à télécharger :
Télécharger la plaquette de la formation

Présentation

Objectifs de la formation

Il est apparu que les diplômes au niveau technicien en métrologie préparaient plus les étudiants à la modélisation qu’aux problématiques de l’instrumentation, entraînant par là-même une perte de  compétences. L’objectif de cette licence est alors de former des techniciens supérieurs en sciences de la mesure et du contrôle dans les domaines de l’industrie capables de : gérer la mise en place de chaînes de mesures (capteurs, …), assurer la gestion et l’étalonnage du parc instrumental (capabilité des appareils, identification et calcul des incertitudes de mesures, fiches de vie, …), créer et valider des procédures de mesure et de contrôle, réaliser des plans d’expérience... Les futurs diplômés ciblent les emplois d’assistant ingénieur (services R&D, de métrologie, d’essais, d’unités de production), de technicien d’essais et de laboratoire de métrologie. Cette formation se situe à l'interface de plusieurs domaines de qualification et associe étroitement savoirs théoriques et compétences techniques à des connaissances  permettant une intégration rapide.

Organisation de la formation

Le programme de la formation, dispensée aussi bien en formation initiale qu'en formation par alternance, se décompose en 7 unités d'enseignement (UE) réparties sur  deux semestres. Parmi ces 7 UE figurent le projet tutoré (UE4) et le stage en entreprise (UE 7).

En formation initiale, le stage dure au minimum 12 semaines. En alternance, le stage se déroule sur 37 semaines au minimum. Concernant le calendrier, du point de vue de l'alternance, le choix s'est porté sur un  maximum de temps consécutif passé en entreprise. Ainsi,  concernant le présentiel pour l'enseignement, ce sont trois sessions de quatre semaines consécutives (en Septembre, Novembre et Janvier)  plus une dernière session de deux semaines (en Juin).

Les + de la formation

Les nombreux partenariats industriels

Le suivi individualisé des étudiants

Competences et connaissances

Le technicien supérieur en sciences de la mesure et du contrôle est capable de gérer des processus industriels, assurer la mise en place de chaînes de mesures (capteurs, …), assurer la gestion et l'étalonnage d'un parc instrumental (capabilité des appareils, identification et calculs des incertitudes de mesures, fiches de vie, …), créer et valider des procédures de mesures et de contrôle, réaliser des plans d'expérience, une AMDEC (Analyse des Modes de Défaillances, de leurs Effets et de leur Criticité) ainsi que des contrôles non destructifs (CND).

Alternance

Formation ouverte en alternance

Type de contrat : Contrat de professionalisation

Période :

Le stage se déroule sur 37 semaines au minimum. Le choix s'est porté sur un  maximum de temps consécutif passé en entreprise. Ainsi,  concernant le présentiel pour l'enseignement, ce sont trois sessions de quatre semaines consécutives (en Septembre, Novembre et Janvier)  plus une dernière session de deux semaines (en Juin). Un cahier de liaison accompagne l'alternant tout au long de l'année afin d'assurer un lien continu entre l'équipe pédagogique et l'entreprise.

Stage

En formation initiale, le stage en entreprise dure au minimum 12 semaines et a lieu pendant la période Février-Juin. La soutenance de stage a lieu à la fin du mois de Juin.

La recherche des stages est assurée soit par le responsable de la formation, soit par le service des relations extérieures de l’IUT, soit par les étudiants. Pour les stages proposés par l’IUT, les étudiants s’inscrivent en fonction de leur projet professionnel. Les stages trouvés par les étudiants sont proposés au responsable de la formation qui valide la proposition. Cette procédure permet de s'assurer de l'adéquation entre le stage proposé et la formation et d'assurer la qualité des stages. Chaque étudiant est suivi par une équipe de deux personnes : un tuteur universitaire et le maître de stage en entreprise.

Programme

Programme en cours de validation

Admission

Conditions

Les candidats doivent justifier d’un bac+2 ou d’un diplôme équivalent.

  • Formation initiale ou en alternance (Contrat de Professionnalisation)

Les candidatures sont à déposer via l’application Ciell2 : https://candidature.uca.fr/

  • Formation Continue (salariés, demandeurs d’emploi, ...) s’adresser au Pôle Entreprises :

pe.i (Pe.iut @ udamail.fr)ut@udamail.fr (Pe.iut @ udamail.fr)

Tél : 04.73.17.70.12

Pour les candidats hors union européenne, les consignes de candidature sont détaillées sur le site : https://iutweb.u-clermont1.fr/etudiants-etrangers.html.

 

Pré-requis

Les DUT Mesures Physiques sont majoritaires car c'est le profil recherché et demandé par les entreprises. Des formations antérieures diversifiées sont également acceptées comme des BTS spécifiques tels que Chimie, CIRA (Contrôle Industriel et Régulation Automatique), TPIL (Techniques Physiques pour l'Industrie et le Laboratoire), ATI (Assistant Technique d'Ingénieur), MAI (Mécanique et Automatismes Industriels), Systèmes Electroniques, les DUT GIM (Génie Industriel et Maintenance) et GMP (Génie Mécanique et Productique), les CPGE et les L3 Physique.

Droits de scolarité

Niveau Licence/DUT

Et après ?

Les métiers visés

Les compétences acquises lors de cette formation permettront aux futurs diplômés d'avoir un emploi dans les services R&D, production, contrôle. Les titulaires de la LP pourront être également les animateurs de la fonction qualité métrologie dans les PME/PMI ou des collaborateurs du service métrologie des grandes entreprises. Une liste non exhaustive d'emplois occupés par les anciens diplômés est proposée ci-après : Technicien qualité, Contrôleur qualité, Technicien bureau d’études, Technicien en physique médicale et radioprotection, Technicien outils méthodes, Concepteur outils et méthodes, Industrialisateur procédés, Technicien en analyse chimique, Technicien métrologue, Assistant assurance qualité, Expérimentateur, Technicien de laboratoire, Technicien en contrôle non destructif, Technicien qualité ligne, Technicien d’essais, Développeur de machines de mesures, Technicien recherche et développement

Secteur(s) d'activités

Les secteurs d’activités concernés sont multiples tels que la mécanique, la sidérurgie, l’industrie du caoutchouc, la pharmacie, la chimie, la santé, le nucléaire, les énergies renouvelables, les entreprises de service, l’agroalimentaire, …

Poursuite d'études

La Licence Professionnelle délivre le grade de Licence et à ce titre s'insère dans le schéma LMD. Néanmoins, la vocation principale est l'insertion professionnelle.

 

Enquetes d’insertion pro

http://u-clermont1.fr/insertion-professionnelle-des-etudiants.html

Contacts

Responsable(s)

VACHER Damien

Tél : +33473177173

Email : Damien.VACHER @ uca.fr

Contact(s) administratif(s)