Bourse Erasmus+ Etudes 2017/2018


De quoi s'agit-il ?

Les étudiants peuvent obtenir une bourse pour effectuer une période d'études dans un autre établissement partenaire européen, à partir de la deuxième année d'études pour une durée comprise entre 3 et 12 mois à chaque cycle d'études (L-M-D). Les destinations de mobilité sont classées en trois groupes :

Groupes pays Bourse mensuelle
Groupe 1
Autriche, Danemark, Finlande, Irlande, Italie, Lichtenstein, Norvège, Suède, Royaume-Uni
200 €
Groupes 2 
Belgique, Croatie, République Tchèque, Chypre, Allemagne, Grèce, Island, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Slovénie, Espagne, Turquie
150 €
Groupe 3
Bulgarie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, Roumanie, Slovaquie, Ancienne Rép. Yougoslave de Macédoine
150 €

Sous réserve des financements européens disponibles, tous les étudiants sous statut Erasmus perçoivent tout ou partie de la bourse (au minimum 3 mois de financement). Le versement se fait en deux fois. Tout d’abord 70% du montant total auquel vous avez droit vous est versé à la réception par votre référent des relations internationales de votre certificat d’arrivée, puis les 30% restants à la réception de votre attestation de fin de séjour et du dépôt de votre rapport final. Un test de langue est obligatoire avant votre départ et à votre retour sur la plateforme O.L.S (Online Linguistic Support).


Comment et quand en faire la demande ?

Les étudiants doivent tout d'abord être sélectionnés par leur faculté dans le cadre d'un programme d'échange. La mobilité validée, ils devront constituer un dossier de candidature en ligne sur l'application "Moveon".
Les étudiants sortants en mobilité d'études pouvant prétendre à une bourse Erasmus doivent renvoyer les documents suivants à leur composante de rattachement : contrat d'études ou learning agreement signé par toutes les parties, contrat de mobilité également (3 originaux), certificat de présence à faire signer et tamponner à l'arrivé puis au retour. Attention, les étudiants doivent également passer un test sur le logiciel OLS et remplir le rapport final Erasmus sans quoi le remboursement de la bourse est demandé par l'agence française.

La demande sera effectuée via le formulaire Moveon en ligne.
  • Date butoir pour les départs S1 et Année : 31/05/2017
  • Date butoir pour les départs S2 : 30/10/2017

Bourse Erasmus+ Stages 2017/2018

De quoi s'agit-il ?

Cette bourse est attribuée aux étudiants réalisant un stage dans une entreprise ou une université située dans l’un des pays participants au programme Erasmus+ . Autrement dit, « tout organisme exerçant une activité économique relevant du secteur public ou privé, quel que soit sa taille, son statut juridique ou son secteur d’activité économique, y compris l’économie sociale ». Les institutions européennes et autres organismes communautaires dont les agences spécialisées, les organismes gérant les programmes européens ne sont pas éligibles en tant qu'organisme d'accueil.Les étudiants peuvent partir en stage dès la première année d’études pour une durée de 2 à 6 mois, sans condition d’âge ou de nationalité et conformément à la législation française.

Groupes pays Bourse mensuelle
Groupe 1
Autriche, Danemark, Finlande, Irlande, Italie, Lichtenstein, Norvège, Suède, Royaume-Uni
350 €
Groupes 2 
Belgique, Croatie, République Tchèque, Chypre, Allemagne, Grèce, Island, Luxembourg, Pays-Bas, Portugal, Slovénie, Espagne, Turquie
300 €
Groupe 3
Bulgarie, Estonie, Hongrie, Lettonie, Lituanie, Malte, Pologne, Roumanie, Slovaquie, Ancienne Rép. Yougoslave de Macédoine
300 €

Sous réserve des financements européens disponibles, tous les étudiants sous statut Erasmus perçoivent tout ou partie de la bourse.
Le versement se fait en deux fois. Tout d’abord 80% du montant total auquel vous avez droit vous est versé à la réception par votre référent des relations internationales de votre certificat d’arrivée, puis les 20% restants à la réception de votre attestation de fin de séjour et du dépôt de votre rapport final. Un test de langue est obligatoire avant votre départ et à votre retour sur la plateforme O.L.S (Online Linguistic Support).


Comment et quand en faire la demande ?

Les étudiants doivent tout d'abord faire une demande de convention pour le stage puis celle-ci doit être signée. Ce n'est qu'après la validation du stage que les étudiants pourront demander un financement Erasmus stage en s'adressant à leur référent en composante qui leur donnera le dossier à remplir. Les étudiants sortants en mobilité de stage pouvant prétendre à une bourse Erasmus doivent renvoyer les documents suivants à leur composante de rattachement : contrat pédagogique signé par toutes les parties, contrat de mobilité également (2 originaux), certificat de présence à faire signer et tamponner à l'arrivé puis au retour. Attention, les étudiants doivent également passer un test sur le logiciel OLS et remplir le rapport final Erasmus sans quoi le remboursement de la bourse est demandé par l'agence française.

Les dossiers doivent parvenir au référent stages Erasmus de la composante et bien avant le départ à l'étranger sans quoi le dossier ne sera pas pris en compte.


Bourse AMI-CROUS (ou MEN) 2017/2018


L’aide à la mobilité internationale du Ministère de l'Enseignement Supérieur et de la Recherche est destinée aux étudiants boursiers du CROUS qui souhaitent suivre une période d'études à l’étranger dans le cadre d’un programme d’échange ou effectuer un stage international. Le montant de la mensualité est fixé par arrêté interministériel, il est de 400€. La mobilité doit s’inscrire dans le cadre de son cursus d’études. L’aide à la mobilité internationale est accordée à l’étudiant bénéficiaire d’une bourse d’enseignement supérieur sur critères sociaux ou bénéficiaire d’une allocation annuelle accordée dans le cadre du dispositif des aides spécifiques. L’étudiant doit en outre préparer un diplôme national relevant de la compétence du ministère chargé de l’enseignement supérieur (hors D.U et doctorat). Les critères d'attribution sont fixés par la circulaire du MESR. Le versement minimum obligatoire par étudiant déclaré est de 2 mensualités, soit 800€. En fin d'année civile, une commission d'attribution pourra être constituée afin de redistribuer, le cas échéant, le solde de l'enveloppe mise à disposition par le Ministère. Ce versement complémentaire tiendra compte de la durée du séjour et certaines spécificités telles que l'éloignement du pays d'accueil de l'étudiant, l'échelon de bourse et le cumul des autres aides. Au cours de l’ensemble de ses études supérieures, l’étudiant ne peut bénéficier d’une aide à la mobilité cumulée supérieure à 9 mois.


Comment et quand en faire la demande ?

Les étudiants sélectionnés pour un départ en échange universitaire ou d'études ont dû remplir un formulaire de mobilité Moveon Etudes. Ce formulaire permet à l'étudiant de faire la demande d'aide à la mobilité internationale du Ministère.

  • Date butoir pour les départs S1 et Année : 31/05/2017
  • Date butoir pour les départs S2 : 30/10/2017
Les étudiants ayant trouvé un stage doivent se rapprocher de leur composante de rattachement afin de remplir le formulaire Moveon Stages.
Il n'y a pas de date butoir pour les mobilités de stage.

Bourse de la région Auvergne Rhône Alpes


À partir de l'année universitaire 2017-2018

 

La bourse du Conseil Régional Auvergne Rhône Alpes sera attribuée aux étudiants partant en échange sur l'année universitaire 2017-2018 et sous certaines conditions. Cette bourse n’est pas un droit. Elle est attribuée dans la limite des crédits alloués par la Région aux établissements éligibles.

Types de mobilité éligibles

La mobilité, qu’elle ait pour but un échange académique ou un stage en entreprise (ou assimilé) doit se dérouler à l’étranger (hors POM-COM-DOM-TOM et Principautés de Monaco et d’Andorre) et prendre place dans le cadre d’un cursus sanctionné par un diplôme d’Etat, d’un titre certifié par l’Etat français ou inscrit au Répertoire national des certifications professionnelles, de niveau 3 à niveau 1, ou d’un DUETI.
Cette mobilité doit être validée par des crédits capitalisables et transférables (ECTS obtenus par l’étudiant en validant des enseignements, stages, projets, travaux d’études…) et/ou prévue dans le règlement d’études du diplôme préparé par l’étudiant en région.
Les étudiants et les apprentis effectuant leur mobilité dans le cadre d’une année de césure, ou dans le cadre de la préparation d’un BTS ou d’un Doctorat, ne sont pas éligibles aux bourses régionales.

Durée de la mobilité

La durée de la mobilité doit être de 4 semaines minimum avec une prise en charge par la Région pouvant aller jusqu’à 36 semaines (9 mois) maximum. Il n’est pas possible d’allonger la durée demandée par l’étudiant après l’acceptation du dossier.
Un même étudiant ou apprenti du supérieur peut bénéficier, au cours de son cursus, d’un maximum de 48 semaines de bourses au total, au sein de son cursus Licence et Master (ou équivalents) dans un établissement d’enseignement supérieur d’Auvergne-Rhône-Alpes. Un même demandeur peut donc, percevoir plusieurs bourses de mobilité. Cependant, l’étudiant qui a déjà perçu une bourse de la Région n’est pas prioritaire et ne peut obtenir une nouvelle bourse que si toutes les demandes des étudiants ou apprentis du supérieur du même établissement et n’ayant jamais perçu d’aide de la Région pour effectuer une mobilité internationale, ont été satisfaites.

Spécificité pour les mobilités de stage

Il n’est pas possible de déposer une demande de bourse si l’organisme d’accueil à l’étranger n’a pas été clairement identifié. Pour les étudiants et les apprentis inscrits dans des formations sanitaires et sociales, et compte tenu de la spécificité et de la durée des stages, il est possible d’avoir plusieurs organismes d’accueil, mais ces stages doivent être consécutifs. Ne sont pas éligibles à une bourse régionale, les étudiants effectuant une mobilité de stage (ou assimilé) avec une indemnisation nette mensuelle supérieure au taux légal du plafond horaire de la Sécurité Sociale (augmenté de 110 € pour les étudiants boursiers d’Etat sur critères sociaux ou pour les étudiants en situation de handicap reconnu).

Montants et cumuls des bourses

La bourse régionale peut être cumulée avec d’autres bourses, hormis une bourse de mobilité internationale attribuée par une autre Région française. Un étudiant ou un apprenti du supérieur, même inscrit conjointement dans plusieurs établissements éligibles, ne peut percevoir qu’une seule bourse régionale pour une même mobilité. 
 

Aide principale

Les dates prises en compte sont :
  • Les dates des contrats de mobilité pour les étudiants Erasmus
  • Les dates début et fin des cours pour les étudiants sortants dans le cadre d’accords bilatéraux
  • Les dates de la convention de stage
Durée et montants de l'aide principale
  • de 4 semaines à 8 semaines : 380 €
  • de 9 semaines à 12 semaines : 570 €
  • de 13 semaines à 16 semaines : 760 €
  • de 17 semaines à 24 semaines : 1 140 €
  • de 25 semaines à 36 semaines : 1 710 €

Étudiants boursiers

Les étudiants boursiers sur critères sociaux, de l’Etat français ou d’un Etat membre de l’Union Européenne, pendant l’année universitaire de la mobilité, perçoivent une aide forfaitaire complémentaire, variable selon leur échelon de bourse, sur présentation de la notification définitive ou provisoire dans un premier temps. Lorsqu’un étudiant ou un apprenti du supérieur effectue deux mobilités au titre de la même année universitaire, l’aide forfaitaire n’est versée qu’une seule fois.

Echelons de bourse et montants de l’aide forfaitaire complémentaire correspondante :
  • Echelon 7 = 530 euros
  • Echelon 6 = 455 euros
  • Echelon 5 = 380 euros
  • Echelon 4 = 305 euros
  • Echelon 3 = 230 euros
  • Echelon 2 = 155 euros
  • Echelon 1 et 0 bis = 80 euros

Étudiants en situation de handicap

Une aide forfaitaire complémentaire de 530 € est accordée aux étudiants et aux apprentis du supérieur en situation de handicap reconnu, sur production de la carte d’invalidité ou de la notification délivrée par la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH). Cette aide est cumulable avec l’aide forfaitaire complémentaire sur critères sociaux.

Régions des 4 moteurs pour l'Europe

Une aide forfaitaire complémentaire d’un montant de 300 € est attribuée aux étudiants et aux apprentis du supérieur effectuant une mobilité au sein d’une des régions suivantes :
  • Bade Wurtemberg en Allemagne
  • Catalogne en Espagne
  • Lombardie en Italie

Constitution du dossier : EN LIGNE

Le dossier de demande de bourse doit être déposé, du statut « COMPLET » il doit impérativement être « CONFIRMÉ », dans l’extranet dédié à cette procédure avant le départ à l’étranger.

Cette date constitue le point de départ de la recevabilité de la bourse. Les pièces à joindre obligatoirement à la demande de bourse, sous peine d’irrecevabilité de la demande, sont :

  • le CVà jour
  • la lettre de motivation pour la bourse régionale, rédigée par le demandeur et adressée au Conseil Régional Auvergne Rhône Alpes en motivant la demande d’aide financière (et non la mobilité elle-même).
  • le RIB
  • la convention de stage (il n’est pas obligatoire de remettre cette pièce lors du dépôt de la demande de bourse mais elle sera nécessaire lors du paiement. Si la convention de stage ne peut être fournie au moment de l’instruction, une attestation équivalente, mentionnant la rémunération perçue, sera exigée)

Les candidatures proposées par les établissements concernés sont présentées aux services de la Région pour instruction, après validation de la candidature par l’établissement. Les dossiers incomplets déposés dans l’extranet et transmis à la Région font l’objet d’une relance par courriel ou courrier. Tout dossier de demande de bourse non complété dans le délai mentionné lors de la relance est rejeté. Les bourses sont attribuées aux candidats répondant aux critères de recevabilité fixés par le présent règlement, dans la limite du budget disponible, par un courrier de notification et un arrêté du Président de la Région émis dans les deux mois suivant la réception du dossier complet de candidature. L’arrêté attributif de bourse précise les modalités de règlement de cette aide, les obligations du bénéficiaire et les délais de caducité.

Modalités de paiement et de versement de la bourse

Le versement de la bourse s’effectue selon la procédure suivante et en fonction du nombre de semaines de formation ou de stage effectivement réalisé. Les pièces justificatives doivent être envoyées à la Région. L’aide forfaitaire complémentaire pour les boursiers sur critères sociaux ou en situation de handicap peut être versée avant le début de la mobilité, au vu de l’attestation délivrée par l’organisme habilité pour l’année universitaire de la mobilité. Cette attestation doit être accompagnée d’une copie de la facture du titre nominatif de transport correspondant. En cas d’annulation du séjour avant la date de départ, la Région procède, sauf cas de force majeure, au recouvrement de l’aide forfaitaire déjà versée.
  • Un 1er versement, égal à 75 % du montant de la bourse, après production :
    • du certificat conforme au modèle de la Région attestant de la présence effective à l’étranger et précisant les dates de mobilité, émanant de l’établissement ou de l’entreprise d’accueil, et adressé à la Région (téléchargeable sur l’extranet) à téléverser sur le site directement après réception de la notification du Conseil Régional reçu par courrier.
    • d’une copie de la convention de stage, si l’étudiant réalise un stage.
  • Le solde de la bourse (25%), après production :
    • du certificat final, conforme au modèle de la Région précisant les dates exactes de mobilité, émanant de l’établissement ou de l’entreprise d’accueil, et adressé à la Région (téléchargeable sur l’extranet). Le montant définitif de la bourse est calculé sur la base des dates mentionnées dans le certificat final.
    • d’un rapport individuel de fin de séjour (conforme au modèle de la Région et déposé sur l’extranet régional). 

Obligations du bénéficiaire et caducité de la bourse

Le bénéficiaire s’engage à suivre sa formation ou à effectuer son stage pendant la durée convenue sous peine de perdre le bénéfice de sa bourse partiellement ou totalement :
  • lorsque la durée réellement effectuée est inférieure au minimum exigé (soit 4 semaines), la bourse est annulée en totalité et le remboursement de la partie déjà versée sera demandé.
  • lorsque la durée effectuée est supérieure à la durée minimale exigée mais inférieure à la durée convenue, la Région procède au réajustement et au recouvrement d’une partie de la bourse.

La bourse devient caduque et est annulée si le bénéficiaire n’adresse pas au mandataire ou à la Région l’ensemble des justificatifs permettant le paiement du solde de la bourse, ainsi que le rapport, dans les trois mois suivant la fin de sa mobilité. La Région peut alors demander au bénéficiaire de reverser l’acompte perçu. L’étudiant s’engage également à informer l’établissement de l’abandon de son projet. Toute somme inférieure ou égale à 95 € ne sera pas mise en recouvrement.

Bourse de la ville de Clermont-Ferrand 2017/2018


 

La Ville de Clermont-Ferrand attribue des bourses aux étudiants des établissements d’enseignement supérieur clermontois effectuant un cursus ou un stage dans l’une des villes avec lesquelles elle est jumelée ou a signé un accord de coopération. Les dossiers seront bientôt transmis à l'UCA qui les transmettra directement aux référents des composantes.

Comment et quand en faire la demande ?

Les dossiers seront disponibles auprès de vos référents en composante en fin d'année 2017. La date butoir pour déposer vos demandes de bourses au titre de l'année universitaire 2017/2018 à votre composante est fixée au 2 mars 2018.

Bourse de la DRI-UCA

Dans la phase transitoire d'installation de l'Université Clermont Auvergne, et dans l'attente des dispositifs de bourses cofinancés par la Fondation de l’UCA, la Direction des Relations Internationales a souhaité accompagner la mobilité sortante des étudiants UCA 2017. Le montant mensuel de cette aide financière est fixé à 400€.

Les critères d’éligibilité sont les suivants :
  • les étudiants doivent être inscrits en L2 ou L3 ou M1 ou M2 ou DUT ou en Ecole d’ingénieur,
  • la mobilité doit être reconnue dans le cursus (validation de crédits ECTS),
  • la durée minimum de la mobilité est de 2 mois,
  • l’étudiant doit avoir validé entièrement l’année précédant sa mobilité.

Les étudiants suivants ne peuvent postuler :
  • les étudiants boursiers de l’état français,
  • les étudiants percevant déjà une bourse au titre d'un pays étranger,
  • la mobilité ne peut être éligible si celle-ci a lieu vers le pays d’origine de l’étudiant
  1. Le premier appel à projets sera lancé début mars 2017 et sera clôturé le 30/05/2017. Il concernera les dates de départ comprises entre le 01/01/2017 et le 31/07/2017.
  2. Le second appel à projets sera lancé début juin 2017 et sera clôturé le 30/09/2017. Il concernera les dates de départ comprises entre le 01/08/2017 et le 31/12/2017.

Comment et quand en faire la demande ?

Les étudiants sélectionnés pour un départ en mobilité d'études ou de stage devront remplir un formulaire de demande de bourse et le remettre directement à leur référent en composante.
  • Date butoir du 1er appel : 30/05/2017
  • Date butoir du 2ème appel : 25/09/2017

Bourses du Hanban – Institut Confucius Clermont-Auvergne

 

Des aides sont accordées aux étudiants souhaitant effectuer un stage linguistique d’été ou des semestres d’études à la Beijing International Studies University. Elles couvrent tous les frais sauf le billet d’avion.

Pour plus d’informations, contacter directement l’Institut Confucius Clermont-Ferrand Auvergne : contact@confucius-clermont-auvergne.org 
Tél : +33 (0)4 73 14 11 27

Autres bourses spécifiques en fonction de votre destination