Vous êtes ici : AccueilAgenda

  • Handicap,

Portraits croisés autour du programme Aspie-Friendly à l'UCA, à l'occasion du mois de l'autisme

Publié le 31 mars 2021 Mis à jour le 1 avril 2021
Date(s)

du 2 avril 2021 au 30 avril 2021

Il s'agit de publier chaque vendredi d'avril, mois de l'autisme, le portrait de deux personnes investies dans le champ de l'autisme à l'UCA.

Hélène Vial, enseignante à l’UFR LCSH, référente du programme Aspie-Friendly à l’UCA

Maître de conférences de latin au département de Langues et Cultures de l’Antiquité de l’UFR LCSH, j’ai été diagnostiquée autiste en 2016. Cela a profondément modifié ma perception de mon métier et des formes de mon engagement à l’Université. Dans cette perspective, j’ai accepté en 2018 la proposition que m’a faite Patrick Chambres, professeur de psychologie cognitive à l’UCA, spécialiste de l’autisme et membre du comité national du programme « Aspie-Friendly, construire une université inclusive » (https://aspie-friendly.fr/), qui vise à améliorer l’inclusion, à l’université, des étudiants vivant avec un trouble du spectre autistique, de devenir la référente de ce programme pour l’UCA. Nous avons mis en place un comité de pilotage local pluriel (membres du personnel, étudiants et membres extérieurs, personnes autistes et non autistes). Celui-ci, à partir du point de départ symbolique constitué par un questionnaire d’état des lieux qui a recueilli plus de 1000 réponses au printemps 2019, a mis en place différentes actions. D’une part, un accompagnement individualisé des étudiants autistes qui souhaitent être suivis par le programme. D’autre part, une trame continue d’actions de sensibilisation et d’échanges sur l’autisme : travail de communication, avec notamment un site (https://sites.google.com/view/aspiefriendlyuca) et une page Facebook (« Aspie Friendly : Université Clermont Auvergne UCA »), séances d’information des personnels dans différentes composantes et différents services, enregistrement de capsules vidéo au pôle IPPA (https://youtube.com/playlist?list=PLlWI8gjCqBsr3pJ8dPCDptenfPaBZTSe5), échanges avec le Rectorat pour le lien enseignement secondaire-université et avec le monde de l’entreprise pour le lien université-emploi, etc. Nous œuvrons actuellement à la constitution d’un dispositif permettant la mutualisation et l’optimisation des structures et actions existantes en matière d’aide aux étudiants autistes à l’UCA. Je suis heureuse que ma propre expérience conjointe de l’autisme et de la vie à l’université me permette aujourd’hui de travailler à une amélioration des conditions d’études et de vie des étudiants autistes et, par là même, de l’ensemble de la communauté universitaire.

Hubert Coitout, enseignant à l’IUT, membre du comité de pilotage Aspie-Friendly UCA

Au département Mesures Physiques, j’ai été confronté, ainsi que l’équipe enseignante, à l’accueil de plusieurs étudiants autistes. Ces étudiants ont tous des caractéristiques différentes. Il y a 4 ans, l’arrivée d’un nouvel étudiant autiste nous a posé des questions auxquelles nous pensions ne pas savoir répondre au mieux au sein de notre département. Cela a été l’occasion de me former pour mieux connaître les particularités des personnes autistes. Cette formation a été assurée en interne par un enseignant spécialiste de l’UCA. Ce que j’ai pu apprendre sur les personnes autistes m’a permis de mieux comprendre leurs difficultés pédagogiques et relationnelles. Cela m’a également fait prendre conscience que tout ce qui peut être mis en place pour favoriser leur intégration à l’UCA ainsi que leur réussite universitaire bénéficie également aux autres étudiants de leur promotion et à rendre l’UCA plus inclusive à des étudiants ayant d’autres handicaps. Je citerai par exemple le fait d’écrire certaines consignes concernant les examens que j’expliquais auparavant oralement. Lorsque le projet Aspie-Friendly a vu le jour, il m’a semblé normal de consacrer un peu de mon temps pour aider à le mettre en place et le faire vivre à l’UCA.