• Vie de l'établissement,

Inauguration numérique du Pôle Biologie et du Pôle Mutualisé d’Enseignement

Publié le 23 février 2021 Mis à jour le 26 février 2021

L’Université Clermont Auvergne inaugure 2 bâtiments écoresponsables sur le Campus des Cézeaux via une vidéo : le Pôle Biologie et le Pôle Mutualisé d’Enseignement.



 

Les évènements en présentiel étant proscrits depuis quelques mois, l’Université Clermont Auvergne a réalisé une vidéo d’inauguration pour 2 bâtiments terminés depuis quelques temps. Il s’agit du Pôle Biologie et du Pôle Mutualisé d’Enseignement localisés sur le campus des Cézeaux, deux bâtiments qui ont fait l’objet de rénovations dont l’objectif majeur était de concevoir des structures écoresponsables.

Le Pôle Biologie est composé de deux bâtiments pour une surface totale de 5 600m² accueillant l’UFR de Biologie et majoritairement dédié à la recherche en biologie. Il regroupe 3 unités mixtes de recherche :

  • Laboratoire Microorganismes : Génome Environnement (INRAE/UCA) ;
  • Laboratoire de Physique et Physiologie Intégratives de l'Arbre en environnement Fluctuant (CNRS/UCA) ;
  • Laboratoire de Génétique, Diversité, Écophysiologie des Céréales (CNRS/UCA).

Il abrite également des salles dédiées aux travaux pratiques pour l’enseignement en Biologie. Une partie muséale est abritée dans ce bâtiment.

Le Pôle Mutualisé d’Enseignement (PME) est dédié à l'enseignement du cycle licence en sciences avec 3.300m² dédiés aux salles de travaux pratiques (TP) (biologie, physique, sciences de la terre et chimie) et 2.300m² dédiés à l'enseignement banalisé type travaux (TD) dirigés.  De plus, le PME accueille un espace étudiant / enseignant tout équipé informatiquement comprenant une zone étudiante avec boxes de travail en groupe, salles de projet interactive, zone de travail ouverte et une zone enseignant avec salle de formation, salle de captation.

En termes de développement durable, ces rénovations ambitieuses ont été conçues pour permettre une réduction de 50% de la consommation d’énergie. Cela implique une utilisation raisonnée des sorbonnes, une détection de présence dans les salles de TP et TD qui entraîne le déclenchement de la ventilation et du chauffage, une détection d'absence pour les luminaires, des zones chauffées de manière différente en fonction de leur utilisation ainsi que la réutilisation des eaux pluviales dans les chasses d'eau des sanitaires.  

Les travaux ont été réalisés à la fois sur la fonctionnalité mais également sur la réfection, l'étanchéité et l'isolation totale des bâtiments.

L’Europe via les FEDER, l’état, la Région Aura et Clermont Auvergne Métropole ont participé aux financements ayant permis de réaliser ces projets ambitieux.