Master Génie industriel

Langue(s) d'enseignement :
Français

Modalité(s) de la formation :

Formation continue
Formation initiale

Lieu(x) de la formation :
AUBIERE

Pièce(s) jointe(s) à télécharger :
Télécharger la plaquette de la formation

Présentation

Objectifs de la formation

Le contexte économique oblige les entreprises de production de biens et de services à innover en matière d’outils de conception, de production et d’organisation. Aujourd’hui, les activités de production et logistiques évoluent rapidement pour tirer profit des nouvelles technologies (PLM, ICT, développement de la micro-/nano-fabrication, automatisation des systèmes de production, …) et de nouveaux secteurs, comme la production de soins, présentent de fort enjeux « d’industrialisation » de leurs pratiques. Le défi est l’optimisation des coûts – qualité – délai –fiabilité pour concevoir le produit au plus court délai, fabriquer des produits au meilleur prix, avec la meilleure qualité et dans le plus bref délai tout en assurant la meilleure fiabilité des équipements de production et en minimisant les impacts environnementaux.

L’objectif de ce master GI est de former les étudiants aux techniques modernes du génie industriel et de la recherche opérationnelle couvrant la chaîne complète de l’ingénierie de produits et de systèmes de production, en particulier les outils scientifiques pour

  • la modélisation et l’analyse de produits et des systèmes de production,
  • l’évaluation des performances,
  • la conception optimale de produits et des systèmes et le dimensionnement des ressources,
  • la planification et l’organisation de la production et la logistique,
  • la maintenance des équipements.

 

La formation s'appuie fortement sur les grands domaines d'application abordés par nos équipes tels que les systèmes de production, le transport, la logistique afin de confronter les étudiants à la complexité des différentes applications.

Organisation de la formation

Ce master est commun à  plusieurs établissements :

  • Mines de Saint-Etienne (pour l’Institut Mines Télécom)
  • l’Université Jean Monnet de Saint-Etienne(UJM)
  • l’Ecole Nationale d’Ingénieurs de Saint-Etienne (ENISE).
  • l’Ecole Centrale de Lyon,
  • SIGMA Clermont
  • l’Université Clermont Auvergne (UCA)

Il comporte deux parcours :

  • MAGI : Méthodes Avancées pour le Génie Industriel (proposé à l’EMSE, l’ENISE, l’ECL)
  • GISIH : Gestion et Ingénierie des Systèmes Industriels et Hospitaliers  (proposé par l’UJM)

 Sur Clermont-Ferrand, seul le M2 parcours Méthodes Avancées pour le Génie Industriel est proposé. Ce M2 est une formation du Collegium Technologie et Sciences pour l'Ingénieur. Il s’appuie sur l’Institut d’Informatique d’Auvergne et sur l’école d’ingénieurs SIGMA Clermont ainsi que sur l'axe "Mécanique, Matériaux, Structures" du laboratoire de recherche Institut Pascal de Clermont-Ferrand et l’axe ODPL (Organisation et Pilotage de la Production et de la Logistique) du laboratoire  d'informatique, de modélisation et optimisation des systèmes (LIMOS). Le Master offre une formation de haut niveau à double finalité recherche et professionnelle en Génie industriel.

Ce master est accessible en premier lieu à des étudiants à simple cursus au titre de la formation initiale. Il est aussi ouvert en double cursus aux élèves-ingénieurs du site Clermontois de préparer la 2ème année du Master en double-cursus afin de bénéficier d’une période d’initiation à la recherche.

Le parcours MAGI est proposé dans l’ensemble des établissements co-accrédités. Les cours électifs proposés peuvent varier d’un établissement à l’autre mais les élèves inscrits dans un établissement peuvent choisir de suivre un cours proposé dans un autre établissement.

 

Les + de la formation

La formation est attractive et offre  de nombreux débouchés dans un environnement porteur d’emplois.

 

La formation bénéficie, comme toutes les formations de l’Institut d’Informatique et de SIGMA-Clermont, d'infrastructures matérielles et logicielles importantes, et de plateformes technologiques dédiées.

 

Un système de cours optionnels permet à chaque étudiant de construire son cursus personnalisé et de préparer au mieux sa future insertion professionnelle ou son projet de poursuite en thèse.

 

La co-accréditation avec les écoles d’ingénieurs des sites Clermontois, Lyonnais et Stéphanois est un gage d’ouverture vers le milieu socioprofessionnel. La formation bénéficie ainsi d’un partenariat industriel diversifié pour la réalisation des stages notamment. Ces stages longs sont une contribution majeure dans la préparation des étudiants à leur insertion professionnelle.

 

Competences et connaissances

Les compétences professionnelles transversales acquises concernent donc les domaines de la conception et la gestion des systèmes de production, la gestion de projet d’amélioration continue, d’informatique, le management de l’innovation et entrepreneuriat. Ces compétences portent sur des fondamentaux du génie industriel et en gestion des risques et des systèmes d’information. L’ensemble de ces compétences permettra aux étudiants d’occuper des postes de manager de la production ou de la qualité, mais également des responsabilités de mise en place et de management de projets d’amélioration continue, informatique, ou qualité. De plus, les compétences en innovation et entreprenariat pourraient permettre la création ou la reprise d’entreprises ou de cabinets conseil ou le développement d’une activité de recherche.

Dimension Internationale

En termes de mobilité entrante, SIGMA Clermont a des accords avec plusieurs universités brésiliennes dans le cadre du programme BRAFITEC et des accords similaires avec des universités mexicaines dans le cadre du programme MEXITEC. Dans le cadre du programme N+i, SIGMA Clermont a également des accords avec de nombreux pays dont l’Inde et la Chine. Des accords sont également signés avec l’entreprise Michelin pour former des techniciens supérieurs chinois, thaïlandais au niveau Bac+5 dans le domaine du génie industriel.

 

Le master bénéficiera également des conventions de l’Institut d’Informatique qui existent actuellement avec l'UFMG (Belo Horizonte, Brésil), l'ENSIAS (Rabat, Maroc), National Research University Higher School of Economics(Moscou, Russie), la Technische Hochschule de Regensburg (Allemagne), l’UPC (Barcelone) ou les universités de Wu-Han et Harbin en Chine.

Programme

Méthodes avancées de génie industriel

  • Année M2
  • Semestre 3
    • Organisation et pilotage des systèmes de production et logistique

      4 crédits

    • Optimisation et aide à la décision

      4 crédits

    • Modélisation et ingénierie d'entreprise

      4 crédits

    • Etude bibliographique

      3 crédits

    • Anglais

      3 crédits

    • Conférences industrielles

      4 crédits

    3 option(s) au choix parmi 5

    • Planification et ordonnacement des systèmes de production et logistiques

      4 crédits

    • Logistique de distribution

      4 crédits

    • Décision sous incertitude et théorie des jeux

      4 crédits

    • Big data Analyse

      4 crédits

    • Simulation avancée

      4 crédits

  • Semestre 4
    • Stage de fin d'étude

      30 crédits

Admission

Conditions

Candidatures en M2

Les candidats doivent avoir validé un master M1 en Génie Industriel ou dans des domaines proches.

Les candidats titulaires d'un diplôme étranger équivalent (Bachelor of Science ou Bachelor of Engineering) dans ces domaines sont admissibles à condition d'avoir une maîtrise suffisante de la langue française.

Les  salariés  peuvent  demander  une  VAE  pour  accéder  au master.

Un jury de recrutement, commun aux différents établissements co-accrédités, décide de la recevabilité à partir du dossier. Deux sessions de recrutement (une en juillet et une autre en septembre) sont prévues. La rentrée est prévue fin septembre.

 

Et après ?

Les métiers visés

 Parmi les nombreux métiers accessibles suite à ce M2, nous pouvons citer la liste non exhaustive suivante :

  • Ingénieur de production
  • Responsable planification/responsable ordonnancement
  • Ingénieur process/Ingénieur industrialisation
  • Ingénieur en maintenance industrielle
  • Chef de projet industriel
  • Analyste logistique / Logisticien / Ingénieur logistique
  • Consultant logistique / Ingénieur conseil
  • Directeur Supply Chain / Directeur logistique / Supply chain manager
  • Responsable des opérations / Operations manager
  • Responsable flux industriel / Gestionnaire de flux de produit
  • Responsable logistique expéditions

 

Secteur(s) d'activités

Les diplômés du M2 pourront aborder des carrières :

  • de cadres en recherche et développement, en management d’entreprises et en conseil (conduite de projets complexes, conventions CIFRE, …),
  • d’enseignants-chercheurs ou de chercheurs (après un doctorat). Ils auront en effet reçu une formation à la recherche, leur permettant de réaliser un doctorat en France ou à l’étranger, ainsi qu’une formation par la recherche, leur donnant une méthode de travail adaptée à la conduite de projets industriels de R&D. Enfin la formation complémentaire en anglais et la possibilité d’effectuer un stage à l’étranger renforce leurs chances d’emplois à l’échelle européenne.

 

Contacts

Responsable(s)

NORRE Sylvie

Tél : +33470022099

Email : Sylvie.NORRE @ uca.fr

Contact(s) administratif(s)

Responsables de formation :

Sylvie Norre

Institut d’Informatique d’Auvergne

Tel. 04 70 02 20 99

Sylvie.norre@uca.fr

 

Olivier Devise

SIGMA Clermont

Tel. 04 73 28 81 01

Olivier.devise@sigma-clermont.fr