Master Sociologie parcours Chargé d'études sociologiques

Résumé

Le master de sociologie, « chargé.e d’études sociologiques » vise à répondre à une demande sociale croissante d’expertise dans le domaine sociologique. En savoir plus

Accéder aux sections de la fiche

Call to actions

                           

Détails

Parcours

  • Master Sociologie parc. Chargé d'études sociologiques

Présentation

Le master de sociologie, « chargé.e d’études sociologiques » vise à répondre à une demande sociale croissante d’expertise dans le domaine sociologique. Les institutions publiques ou privées, dans un souci croissant de prise en compte des besoins des publics et d’évaluation des politiques et stratégies mises en œuvre, font de plus en plus appel à des expertises pour lesquelles les sociologues ont compétence. Dans cette perspective, d’autres universités ont d’ailleurs développé ce type de formation (Poitiers, Limoges, Franche-Comté, Savoie Mont-Blanc, Nantes, Rennes 2, Paris Descartes, Paris 8, Paris Nanterre).

Le master a pour objectif de former des chargé.e.s d’études sociologiques. Il offre une formation théorique et méthodologique préparent aux diverses activités des métiers de la sociologie, dans le domaine de la recherche publique mais aussi dans le secteur privé ou parapublic.

Spécificités

Lien enseignement/ recherche
Le laboratoire d’appui du master de sociologie est le LESCORES (Laboratoire d’études sociologiques sur la construction et la reproduction sociales), unité de recherche en sociologie créé à l’UCA en 2018 (https://lescores.uca.fr). Le LESCORES est un laboratoire de sociologie générale, au sein duquel les thématiques de recherche sont variées : travail, éducation, santé, loisirs, pauvreté, territoires, politiques publiques, etc. Ces champs de recherche variés offrent donc la possibilité de former les étudiant.es à un éventail de thématiques diversifié, et de les accompagner sur des terrains multiples.

Les enseignant.es-chercheurs.euses impliqué.es dans le master assurent des enseignements et encadrent des stages, les mémoires et les projets tutorés. Ils.elles transmettent leur savoir-faire de chercheurs.euses en matière d’enquêtes (quantitatives ou qualitatives).

Le projet tutoré en M1 est un projet collectif, piloté par des enseignant.es-chercheurs.euses du laboratoire, qui permet aux étudiant.es de se former à la pratique de l’enquête et de construire une dynamique réflexive collective sur les questions pratiques, théoriques, épistémologiques et déontologiques. Des enseignant.es de l’équipe pédagogique encadrent les étudiant.es qui réalisent une enquête collective, proposée par une structure partenaire (CCAS, observatoire, CAF, etc.). Ce projet tutoré est obligatoire. Les étudiant.es consacrent une centaine d’heures sur l’année au projet, ils sont très largement amenés à travailler en groupe. 9 crédits par semestre sont affectés au projet tutoré. Il constitue une étape importante dans la mise en œuvre du savoir-faire en matière d’enquête. Toutes les connaissances acquises pendant l’année de M1 doivent pouvoir être mises en œuvre dans le cadre du projet tutoré.

En M2, l’étudiant.e peut choisir entre un stage, un mémoire, ou un projet collectif, ce projet collectif étant également piloté par des enseignant.es-chercheurs.euses du laboratoire, qui permettent ainsi aux étudiant.es de s’exercer à la pratique de l’enquête. Ces travaux peuvent s’orienter de deux façons :

  • Dans une perspective professionnalisante, il s’agit de mettre en œuvre un savoir-faire acquis durant la formation en lien avec une institution partenaire au sein de laquelle les étudiant.es apportent des éléments de réponse à une problématique donnée (expertise, évaluation, diagnostic) ;
  • Dans une perspective de recherche – en vue d’un doctorat – établir un premier lien et un premier diagnostic exploratoire permettant d’élaborer une première question de recherche.

Organisation pratique
Le calendrier du master (organisé sur 2 jours et demi par semaine) permet aux personnes en formation continue d’avoir un rythme de travail optimal, et de pouvoir poursuivre leur activité professionnelle. Le volume horaire en M1 est de 360 heures, en M2 de 290 heures (+ stage de 2 mois minimum).

Pédagogie
Dans le mesure où les étudiant.es doivent être en capacité, à la fin du M2, de concevoir, construire, piloter une enquête sociologique, sont privilégiées les méthodes permettant de mettre en pratique les savoirs et savoir-faire transmis dans les enseignements. Ainsi une enquête par questionnaire est conçue, construite, réalisée et analysée par les étudiant.es (cours de « techniques quantitatives » 1 et 2, en M1 et M2). Les étudiant.es sont également mis en situation pour réaliser des photos et/ou un film dans l’enseignement « usage des technologies visuelles dans l’enquête ». Ils.elles réalisent des entretiens ou une observation ethnographique dans le cadre du cours de « conduite d’entretiens et méthode ethnographique ». Enfin, dans le cadre du projet tutoré de M1, les étudiant.es réalisent, en groupe, une enquête de terrain répondant à une commande d’une structure extérieure à l’UCA.

Même si on valorise dans la pédagogie la mise en pratique, les enseignements doivent bien pour autant viser à transmettre du contenu. Aussi, sont prévus au total 8 enseignements, en M1 et M2 (« usages et outils d’analyse de la santé », « usages et outils d’analyse de la culture », « usages et outils d’analyse de l’éducation », etc.), qui ont pour objectif d’articuler, sur un thème donné, un terrain et des connaissances académiques. Contenu et méthodes sont travaillés conjointement dans ces enseignements.

Une place prépondérante et croissante  est accordée au contrôle continu. Ainsi, en M1, le contrôle continu représente 30 crédits, les examens terminaux 12 crédits, et le projet tutoré 18 crédits. En M2, le contrôle continu voit sa part augmentée à 36 crédits, les examens terminaux n’étant plus qu’à 9 crédits, et le stage (ou mémoire ou projet collectif) valorisé à hauteur de 15 crédits.

La part de l’écrit est centrale dans le M1 comme dans le M2. En effet, l’orientation du master conduit à valoriser essentiellement des productions écrites. Même si bien sûr, les professionnels de l’enquête doivent savoir s’exprimer oralement, présenter leurs travaux et dialoguer avec leurs commanditaires, les produits réalisés sont essentiellement écrits. Il est donc logique que les évaluations en master portent majoritairement sur des productions écrites.

Il n’y a pas d’évaluation transversale (inter-UE), mais le travail remis par l’étudiant.e dans le cadre du projet tutoré en M1 puis du stage (ou mémoire ou projet collectif) en M2 est le fruit des connaissances et savoir-faire acquis dans le cadre des autres enseignements. La note attribuée au projet tutoré et au rapport de stage (ou mémoire ou projet collectif) consiste donc bien à évaluer des connaissances et savoir-faire acquis tout au long de l’année, tant en M1 qu’en M2.

Lieux

Clermont-Ferrand

Admission

Pré-requis

Formation(s) requise(s)

Licence de sociologie ou licence AES. Autres licences sur étude de dossier.

Programme

Les informations ci-dessous sont données à titre indicatif et peuvent faire l'objet de mises à jour.

    Master Sociologie parc. Chargé d'études sociologiques

    • AN 1
    • Semestre 1
      • CONB 1
        • 1: Politiques publiques

          6 crédits

          • Politiques publiques
          • TD Politiques publiques
        • 2: Maîtrise des outils d'enquête 1

          9 crédits

          • Techniques d'enquêtes quantitatives 1
          • Production et usage des données territoriales
          • Concepts et outils d'analyse de la santé
        • 3: Professionnalisation

          6 crédits

          • Communication orale
          • Anglais
        • 4: Projet tutoré

          9 crédits

      Semestre 2
      • CONB 2
        • 1: Connaissance du secteur sociale

          12 crédits

          • Acteurs du secteur social
          • Grands enjeux de la protection sanitaire et sociale
          • TD Grands enjeux de la protection sanitaire et sociale
          • L'intervention sociale: histoire, sociologie, organisation
        • 2: Maîtrise des outils d'enquête 2

          9 crédits

          • Usage de logiciels professionnnels d'enquête
          • Concepts et outils d'analyse de l'éducation
          • Concepts et outils d'analyse de la culture
        • 3: Projet tutoré

          9 crédits

    • AN 2
    • Semestre 3
      • CONB 1
        • 1: Fondamentaux de la Sociologie

          9 crédits

          • Psychosociologie du travail
          • Droit et éthique dans l'enquête sociologique
          • Analyse des comportements déviants
        • 2: Savoir-faire de l'enquête 1

          15 crédits

          • Usage des technologies visuelles dans l'enquête
          • Conduite d'entretiens et méthode ethnographique
          • Concepts et outils d'analyse du logement
          • Concepts et outils d'analyse des questions environnementales
        • 3: Outils de professionnalisation

          6 crédits

          • Analyse du discours
          • Anglais
      Semestre 4
      • CONB 2
        • 1: Politiques sociales

          6 crédits

          • Handicap vieillesse action publique
        • 2: Savoir-faire de l'enquête 2

          9 crédits

          • Concepts et outils d'analyse de la mobilité
          • Concepts et outils d'analyse de l'emploi et du travail
          • Concepts et outils d'analyse des nouvelles TIC
        • Stage/Mémoire/Projet Collectif

          15 crédits

Et après ?

Niveau de sortie

Année post-bac de sortie

Bac +5

Compétences visées

URL Fiche RNCP

- Construire un objet de recherche (traduire une commande institutionnelle en questions sociologiques, construire une problématique, travailler de manière autonome sur un sujet original)

- Produire un état des lieux (faire une recherche des sources, établir une bibliographie exhaustive, compiler, contextualiser, analyser et synthétiser les travaux antérieurs sur un sujet)

- Construire des outils adéquats pour répondre à une consigne ou une demande (construire un protocole d’enquête adapté à une question, maîtriser les logiciels informatiques d'analyse de données qualitatives et quantitatives, connaître et mettre en œuvre des principes éthiques adoptés par les sciences sociales dans les champs de la recherche et de l’expertise professionnelle, travailler de façon collaborative, animer un groupe afin d’élaborer une réflexion collective et/ou de mettre en œuvre l’enquête de manière collective)

- Comprendre et analyser des données quantitatives et qualitatives (manier les concepts sociologiques permettant de comprendre et analyser les données, mettre en œuvre une réflexivité critique sur les données chiffrées et les catégories ordinaires de la pratique, connaître et mettre en œuvre des principes éthiques adoptés par les sciences sociales dans les champs de la recherche et de l’expertise professionnelle, rédiger un rapport d’enquête étayé, illustré, intelligible, être capable de présenter oralement les résultats d’enquête).

- Proposer des actions ou des préconisations à un organisme privé ou public, ou à des collectivités territoriales (Rédiger des préconisations claires et utilisables pour les organismes).

Poursuites d'études

Le master "chargé.e d'études sociologiques" permet de poursuivre en doctorat de sociologie.

 

PASSERELLES ET REORIENTATION

Réorientation vers d'autres M2 de sociologie

 

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité ou type d'emploi

Chargé chargée d’enquête (M 1401)

Assistant chargé, assistante chargée d’études socio économiques (M1403)
 

Attaché attachée d’études statistiques (M 1403)

Chargé chargée d’études de satisfaction (M 1403)

Chargé chargée d’études socio-économiques (M 1403)

Chargé chargée d’études statistiques (M 1403)

Chargé chargée d’études économiques et sociales (M 1403)

Chargé chargée de terrain, management et gestion d’enquêtes (M 1404)

Directeur directrice d’enquêtes terrain (M 1404)

Responsable d’enquêtes terrain (M 1404)

Chercheur chercheuse en sociologie (K 2401)

Conception et pilotage de la politique des pouvoirs publics (K 1401)

Insertion professionnelle