L’université Clermont-Auvergne organise de nombreux programmes courts destinés aux universités étrangères partenaires. De façon générale, il s’agit de programmes de type Summer School qui se déroulent pendant les mois de mai et de juin. D’autres programmes sont organisés en janvier par exemple, ou en mars lors du célèbre Spring Break, pour répondre aux demandes des universités nord-américaines qui intègrent souvent ce type de programme dans le cursus d’études de leurs étudiants.

Comment fonctionnent ces programmes ?

Un groupe d’étudiants accompagné par un ou deux de leurs enseignants viennent séjourner en Auvergne (Clermont Ferrand ou Vichy) et bénéficient des infrastructures et compétences de l’UCA.

La durée du séjour varie de 3 jours à 6 semaines. Les séjours de quelques jours sont généralement simplement une escale en Auvergne, dans le cadre d’un voyage plus long pour le groupe, en France voir en Europe.

Outre les cours assurés par le(s) enseignant(s) étrangers, des enseignants UCA peuvent assurer des cours (jusqu’à 30 heures) ou des « guest lectures » (conférences), et des professionnels peuvent également être amenés à témoigner de leur expérience.
La langue d’enseignement est toujours l’anglais, mais parfois quelques cours de FLE peuvent aussi être proposés.

Les thématiques proposées sont très différentes : ingénierie, droit, business, sociologie, littérature française, tourisme…

Le groupe d’étudiants et leur(s) enseignant(s) peuvent aussi être accueillis à Paris. Dans ce dernier cas, l’hébergement à Paris et le séjour sont organisés par le référent UCA.
De nombreuses visites sont organisées, notamment des visites professionnelles et culturelles. Certaines excursions sont aussi proposées, notamment en Auvergne, à Lyon, en Avignon et sur la Côte d’Azur.

Certaines Summer Schools bénéficient aussi de la présence d’un stagiaire UCA, chargé d’accompagner et d’aider le groupe.

Evidemment, chaque programme doit répondre aux attentes de l’université étrangère est nécessite une préparation en concertation entre le référent UCA et le(s) référent(s) de l’université partenaire.

Certains de ces programmes fonctionnent depuis plus de dix ans, d’autres sont organisés de façon ponctuelle. Depuis deux ans, de nouveaux programmes voient le jour.

À quoi servent les Summer Schools et les programmes          courts ?

La mise en place de ces programmes permet à la composante organisatrice soit d’obtenir des semestres d’études pour les étudiants UCA dans l’université partenaire, soit de percevoir une rémunération pour les services fournis. Parfois, un modèle mixte peut être utilisé, selon les besoins et contraintes des partenaires.

Cette pratique s’étend de plus en plus à d’autres universités étrangères, notamment dans les pays inspirés du modèle universitaire nord-américain (Corée du sud, Chine, Australie et Moyen Orient).

Les nouveaux projets ?

Un nouveau programme sera mis en place en 2019 selon un nouveau modèle économique, chaque étudiant payant sa participation. Intitulé ‘The French Touch’ et d’une durée de 2 semaines, il permettra aux participants d’appréhender des éléments qui caractérisent la vie à la française et l’image que véhicule la France à l’étranger (mode, gastronomie, technologie, histoire, traditions…). Le programme validera des crédits et donnera lieu à une attestation de participation.

Pour développer ces programmes, la Direction des Relations Internationales a demandé à Geoffrey Heels, enseignant à l’UFR LCC d’être expert Summer School et Courts Séjour.