Toute demande de stage à l'étranger doit faire l'objet d'un examen par la Direction des relations internationales afin de vérifier le niveau de sécurité du pays.

  • Consulter le site du Ministère des Affaires Étrangères, rubrique "conseils aux voyageurs" : www.diplomatie.gouv.fr/fr/conseils-aux-voyageurs/conseils-par-pays/
  • Consulter sur la carte du pays la couleur du lieu du stage :
    • zone jaune "vigilance renforcée" : les stages sont possibles a priori, dans le respect des consignes de sécurité du MAE ;
    • zone orange "déconseillé sauf raison impérative" : les stages font l'objet d'un examen au cas par cas (acceptation possible si l'étudiant est originaire du pays en question) ;
    • zone rouge "formellement déconseillé" : les stages en zones rouges ne sont pas possibles.
  • Toute demande de stage dans dans un pays à risques doit faire l'objet d'une transmission par la composante des trois exemplaires de la convention de stage à la Direction des enseignements dans un délai de 15 jours incompressibles avant le début du stage, accompagnés au besoin par tout élément justificatif de la nationalité de l'étudiant.
  • Le Président se réserve également le droit de reconsidérer sa décision d'acceptation en cas de brusques évènements survenus dans le pays, et éventuellement d'imposer le rapatriement de l'étudiant si celui-ci a déjà commencé son stage.