Vous êtes ici : AccueilUniversitéHandicap

  • Colloque,
  • Conférence,
  • Handicap,
  • Recherche,

Organisation d’une journée d’étude « École inclusive et construction socio-territoriale du handicap » à l’Université Clermont Auvergne

Publié le 19 février 2020 Mis à jour le 23 mars 2020
École inclusive et construction socio-territoriale  du handicap
École inclusive et construction socio-territoriale du handicap
Date
Le 13 mars 2020 De 09:00 à 17:00
Lieu :IADT - 51 bd François Mitterrand
Complément date
9h à 17H
Lieu(x)
IADT - 51 bd François Mitterrand

L’association d’étudiant·e·s RÉGIS organise une journée d’étude traitant de l’école inclusive et la construction socio-territoriale du handicap le vendredi 13 mars 2020 à l’Institut d’Auvergne-Rhône-Alpes du Développement des Territoires (IADT) de Clermont-Ferrand. Cette journée d’étude sera l’occasion pour des chercheur·euse·s, étudiant·e·s et professionnel·le·s d’échanger autour de l’inclusion scolaire.

En 10 ans, c’est plus de 290 000 élèves en situation de handicap qui ont été scolarisés : une telle augmentation nous amène à questionner la notion de handicap au regard de l’inclusion scolaire notamment prônée par l’Éducation nationale.


La thématique

Depuis 2006, le nombre d’élèves en situation de handicap scolarisés en milieu ordinaire a plus que doublé. À la rentrée 2017, 321 476 élèves en situation de handicap étaient scolarisés dans les écoles et établissements publics et privés relevant du ministère de l’Éducation nationale : 181 158 dans le 1er degré et 140 318 dans le 2nd degré. Si le nombre d’enfants importe, l’enjeu se situe également au niveau de la manière dont les élèves et étudiants sont inclus dans les processus scolaires. Notamment, la formation du personnel encadrant, la sensibilisation des élèves, la modification des rythmes d’apprentissages sont des sujets qui seront abordés au cours de cette journée d’étude. À travers l’innovation sociale, l’association RÉGIS en lien avec le master Innovation Sociale et Développement Territorial proposera un regard croisé sur ces théories et ces pratiques liées au concept d’école inclusive.


Le concept

Si l’objectif de l’association RÉGIS est de favoriser la rencontre et le débat sur les questions d’école inclusive, il est aussi d’utiliser la visibilité de cette journée pour valoriser des acteurs locaux essentiels dans la vie du territoire du Puy-de-Dôme. Ainsi, au cours de cette journée d’étude, les participant·e·s pourront admirer les œuvres réalisées par les 67 enfants et adolescent·e·s en situation de déficience intellectuelle accueilli·e·s au sein de l’Institut Médico-Éducatif du Chardonnet (63). La présentation de ce projet sera aussi l’occasion de sensibiliser le public à la souffrance que peut infliger le regard des autres sur des personnes en situation de handicap.

En complément à cette journée, sera projeté le documentaire « Écoute ma douleur », réalisé par Eva Rambeau et Alexandre Berthom. Ce film documente la restitution théâtralisée d’une enquête menée par des étudiants du M2 Innovation sociale et développement territorial (ISDT)  auprès d’étudiant·e·s en situation de handicap de l’UCA dans le cadre du programme MSH HACCEScol. La projection se fera en présence de la comédienne Eléonore Antoine-Snowden, de la compagnie Copeau-Marteau (en résidence au Service Université Culture de l'UCA) qui a encadré la conception et la réalisation de cette performance théâtrale le 13 février dernier par ces même étudiant·e·s.

Cette journée du 13 mars 2020 fait suite à la prestation théâtrale d’une enquête sur le handicap réalisée le 13 février dernier par ces mêmes étudiant·e·s.


Programme de la journée

9H – 9H30 Accueil café
9h45-10h05 « Les politiques d’inclusion scolaire : la charte régionale pour l’école inclusive », par l’Agence Régionale de Santé Auvergne Rhône-Alpes
10h10-10h30 « Une possible production territoriale handicap » par Dominique Momiron, Inspecteur de l’éducation nationale, co-responsable du service académique de l’école inclusive (SAEI), Rectorat de l’académie de Clermont-Ferrand.
10h35-10h55 « Coordinateurs d’ULIS : la prescription inclusive et le genre professionnel travaillé par la variation territoriale », par Régis Débats, Professeur formateur académique ASH, Académie de Paris.
10h55-12h25 Temps d’échange
12h30 Déjeuner
14h-14h45

« Accessibilité à l’enseignement supérieur & handicap »

Présentation du projet co-construit par les étudiants du M2 ISDT avec le programme HACCESCOL de la maison des sciences de l’Homme MSH, et la compagnie de spectacle vivant Copeau-Marteau
15h-16h30

World café,  « L’école inclusive : de l’idéal à la pratique »

  • L’inclusion de la maternelle au secondaire ;
  • L’inclusion de l’université à la vie professionnelle
16h30-17h Mot de conclusion & clôture des travaux


 
Le Rassemblement Étudiant Générateur d’Innovations Sociales (R.E.G.I.S.)
Créé en 2017, le R.E.G.I.S.est une association étudiante de la deuxième année du master Innovation sociale et développement territorial de l’Université Clermont Auvergne, à l’IADT de Clermont-Ferrand.

Le programme de recherche HACCEScol de la maison des Sciences de l’Homme
Porté par la Maison des Sciences de l'Homme, le programme de recherche HACCEScol se fonde sur le postulat général qu’améliorer l’accessibilité a pour effet d’augmenter les capabilités individuelles, d’œuvrer à la justice spatiale en réduisant les formes d’exclusion socio-spatiale, pour in fine favoriser la citoyenneté pour les personnes en situation de handicap. C’est plus particulièrement sur l’accès à l’éducation et à la formation initiale qu’est fondé ce programme, décliné en deux axes qui croisent les différentes approches et compétences disciplinaires des membres de l’équipe (sciences du territoire, droit et informatique). L’accès à l’éducation et à la formation initiale apparaît en effet comme un droit essentiel et une condition d’accès à la citoyenneté. Les deux axes développés dans le cadre du projet présentent une forte dimension opérationnelle, dans l’objectif de contribuer concrètement à améliorer les conditions de l’accessibilité pour les jeunes en situation de handicap. Les travaux menés dans ces deux axes constitueront une base empirique à partir de laquelle pourra s’effectuer une montée en généralité sur les problématiques de l’efficience des politiques publiques et de la justice spatiale.