Contexte

En France, les terres polluées sont valorisées quasi-exclusivement sur leur site d'origine après leur excavation et traitement. Les terres traitées sur des platesformes fixes dédiées ou les terres très faiblement polluées provenant de sites en cours de réhabilitation sont généralement envoyées en installation de stockage de déchets.
La réglementation française est en cours d’évolution sur ce point. Les premiers textes validés ou en cours de validation laissent entrevoir que les terres très faiblement polluées pourront être considérées comme réutilisables avec ou sans restriction.

Le projet VALTEX se concentre sur les pollutions aux Hydrocarbures aliphatiques (HCT) et Eléments Traces Métalliques (ETM), qui représentent respectivement environ 39% et entre 5 et 20% (suivant les composés) des contaminations identifiées et suivies par les pouvoirs publics sur sites pollués (selon la base BASOL) : il peut s’agir de pollutions dues aux industries pétrochimiques, aux sites de stockage d’hydrocarbures, aux fonderies, etc.


Caractère innovant

  • Proposition d’offres innovantes dans la gestion des sites polluées basées sur la valorisation des terres.
  • Structuration de filières de valorisation et interaction entre de nouveaux acteurs.
  • Développement d’outils innovants pour l’aide à la décision (ex : biopuce ADN) et l’orientation des terres sur les plateformes
  • Recherche de solutions en matière d’acceptabilité sociale

Objectifs

Le projet VALTEX a pour objectif l’émergence de filières de valorisation des terres excavées issues de sites pollués. Pour ce faire, le projet devra démontrer :

  • La pertinence technico-économique du traitement et de la valorisation des terres excavées via les filières de travaux publics routiers, de travaux d’aménagement et de production de granulats pour la fabrication de béton
  • L’acceptabilité sociale et sociétale de la valorisation « hors site » des terres excavées.

En cas de succès, le projet VALTEX pourrait permettre l’émergence d’une offre globale innovante sur le marché français de la gestion des sites et sols pollués portant sur :

  • La valorisation des terres excavées traitées par une plateforme « hors site »
  • La gestion déléguée des terres excavées sur une plate-forme « sur site » industriel


Déroulement

Les principales étapes prévues sont les suivantes :

  • Développement d’outils d’aide à la décision pour l’orientation rapide des terres excavées vers une voie de traitement et de valorisation donnée
  • Validation d’équipements, de pratiques, de procédés robustes, fiables et peu coûteux pour élaborer des matériaux valorisables à partir des terres excavées
  • Développement de formulations pour la valorisation en techniques routières et développement de techniques en vue de fournir des granulats pour la production de béton
  • Rédaction de guides méthodologiques sur l'exploitation de plateformes de valorisation des terres

Résultats attendus

Innovation

le projet devrait permettre de faire émerger une offre de valorisation des terres excavées. Cette offre sera structurante et s’appuiera sur de nouvelles interactions entre acteurs et sur le développement d’outils innovants

Économie

les terres excavées peuvent être valorisées en substitution à des matériaux minéraux à faible valeur et coûteux à transporter. En l'absence d'obligation réglementaire, un prix de la valorisation inférieur ou égal à celui des autres solutions disponibles sera un facteur essentiel de réussite

Environnement

l’émergence d’une vraie pratique de recyclage des terres excavées contaminées contribuera à la préservation des capacités des installations de stockage de déchets, à la préservation des ressources naturelles minérales et à la réduction des émissions de CO2 liées au transport de granulats et de terres excavées

Social

la réutilisation des matériaux passe par l’adhésion à cette démarche d'un certain nombre d'acteur, dont les utilisateurs finaux. L’enjeu sera d'évaluer l'acceptabilité sociale des filières de valorisation pour pouvoir si nécessaire agir ou proposer des actions sur les verrous du système