Réseau sismologique et géodésique français : l’équipement fondamental

Description

RESIF-CORE (Réseau sismologique et géodésique français) dote la France d’un nouveau système d’instrumentation pour l’observation des déformations terrestres lentes par la mise en place d’un réseau de capteurs. Les objectifs sont de produire un service national de données qui va permettre de progresser dans la connaissance des propriétés de la croûte terrestre et ainsi mieux prévoir les aléas sismiques.


Apports pour :

LA SCIENCE

RESIF-CORE a pour ambition de transformer les installations françaises d’observation de la déformation de la Terre (RESIF) en l’un des dispositifs les plus denses d’Europe. Il permettra de mieux connaître le risque sismique en France métropolitaine et de façon plus globale les déformations et zones de rupture potentielles de la croûte terrestre qui peuvent affecter le territoire national. Enfin, RESIF-CORE contribuera à une meilleure connaissance de structures géologiques profondes et peu profondes, élement essentiel à la compréhension de la géodynamique globale de la Terre et à la modélisation des déformations qui la caractérisent.

LE CITOYEN

RESIF-CORE apportera une meilleure connaissance de l’aléa sismique, et par conséquent des risques associés pour les personnes et les biens, sur le territoire métropolitain français.

LE SYSTÈME DE RECHERCHE

RESIF-CORE intègre les composantes sismiques et géodésiques des réseaux d’observation dans une structure nationale unique qui fera partie de la très grande infrastructure de recherche (TGIR) RESIF (Réseau sismologique et géodésique français). Cette dernière constitue la contribution de la France à l’infrastructure européenne EPOS (European Plate Observatory System) actuellement inscrite sur la feuille de route ESFRI. Enfin, RESIF possède le label de "Systèmes d’observation et d’expérimentation au long terme pour la recherche en environnement (SOERE)".

L’ÉCONOMIE

Grâce à une meilleure connaissance de l’aléa sismique sur le territoire national, RESIF-CORE contribue à une meilleure connaissance des risques qui lui sont associés (tremblement de terre, tsunami, tec) et des conséquences pour les installations humaines, ainsi que plus globalement pour l’activité économique.
Domaines scientifiques : Sciences du système Terre-Ecologie-Environnement.
Partenaires :

  • Observatoire des Sciences de l’Univers de Grenoble - UMS832,
  • Institut de Physique du Globe de Paris - UMR7154,
  • Institut de Physique du Globe de Strasbourg - UMR7516,
  • École et Observatoire des Sciences de la Terre - UMS830,
  • GéoAzur Nice - UMR6526,
  • Observatoire de la Côte d’Azur - UMS2202,
  • Institut de Recherche en Astrophysique et Planétologie - UMR5562,
  • Géosciences Environnement Toulouse, UMR 5563,
  • Observatoire Midi Pyrénées - UMS831,
  • Laboratoire Magmas et Volcans - UMR6524,
  • Observatoire de Physique du Globe de Clermont-Ferrand - UMS0833,
  • Géosciences Montpellier - UMR5243,
  • Observatoire de Recherche Méditerranéen de l’Environnement - UMS3282,
  • Laboratoire de Planétologie et Géodynamique - UMR6112,
  • Observatoire des Sciences de l’Univers Nantes Atlantique - UMS3281,
  • Division Technique de l’INSU - UPS855,
  • Institut des Sciences de la TERRE, Grenoble - UMR5275