Conférence : "Langage inclusif : utile ou futile ?"

Publié le 15 novembre 2021 Mis à jour le 22 novembre 2021
Date(s)

le 7 décembre 2021

à 17h30
Lieu(x)
Amphi Agnès Varda, Gergovia

Rendez-vous le 7 décembre à 17h30 pour la conférence "Langage inclusif : utile ou futile ?" avec Pascal Gygax, directeur de l’équipe de Psycholinguistique et Psychologie Sociale Appliquée de l’Université de Fribourg.

Résumé

« Le médecin a demandé aux collégiens de s’armer de patience ». Cette phrase, aussi anodine qu’elle paraisse, pose un défi intéressant à notre cerveau. Le médecin est-il une femme ? Et si c’est le cas, devrions-nous dire « la médecine » ? Et les collégiens sont-ils constitués de filles et de garçons ? La langue française a subi plusieurs vagues de masculinisation, dont une importante au 17ème siècle, des mots comme « autrice » étant littéralement gommés de la langue, et le masculin prenant une valeur dominante. Nous exposerons quelques travaux scientifiques qui montrent les effets de celle-ci au 21ème siècle, effets principalement liés au prisme masculin qu’elle engendre. Puis, nous nous pencherons sur d’autres pratiques langagières courantes qui nous contraignent également à percevoir le monde au travers d’un prisme masculin. Nous proposerons finalement quelques pistes de réflexion en lien avec « le langage ou l'écriture inclusive ». 
 

Pascal Gygax

Pascal Gygax dirige l’équipe de Psycholinguistique et Psychologie Sociale Appliquée de l’Université de Fribourg. Ses travaux portent principalement sur la manière dont notre cerveau traite la marque grammaticale masculine. Pascal Gygax intervient régulièrement dans les médias lorsqu’il est question de langage inclusif, féminisation du langage ou de sexisme linguistique. Avec ses collègues Sandrine Zufferey et Ute Gabriel, il vient de publier un livre grand public sur le sujet aux Éditions Le Robert, livre intitulé « Le cerveau pense-t-il au masculin ? Cerveau, langage et représentations sexistes».