FAQ Étudiant - COVID-19 - Protocole en cas de symptômes, en cas de test positif ou en cas de contact à risque

Publié le 8 septembre 2020 Mis à jour le 10 septembre 2020

Protocole en cas de symptômes, en cas de test positif ou en cas de contact à risque

Que dois-je faire en cas de symptômes qui peuvent être ceux de la COVID-19 ? 

Si vous présentez des signes même minimes de la COVID-19 (rhume, toux, fièvre), vous ne devez pas venir à l’université, et nous vous recommandons de faire un test dans les plus brefs délais.
Des sites de dépistage sont ouverts sur tout le territoire(https://sante.fr/recherche/trouver/DepistageCovid). Il n’y a pas besoin d’ordonnance, ni de rendez-vous. Le test est gratuit. Il faut se munir d’un masque et de sa carte vitale. Cette absence sera prise en compte dans le déroulement de la scolarité comme une absence justifiée. Vous devez informer le service de santé universitaire (signalement.covid@uca.fr). 

J’ai été testé positif à la COVID-19, puis-je venir à l’Université (cours, TD...) ?  

Selon votre état symptomatique ou non, vous devez rester chez vous et vous isoler pendant la durée qui vous sera indiquée et qui dépendra de votre état symptomatique ou non. Il faut informer le service scolarité de votre composante et le responsable de votre formation ainsi que le service de santé universitaire (signalement.covid@uca.fr). Cette absence sera prise en compte dans le déroulement de la scolarité comme une absence justifiée. 

Quand puis-je revenir à l’Université ? 

En cas de symptômes ou fièvre, la durée minimale d’éviction est actuellement de 8 jours dont au moins les deux derniers jours sans symptômes ni fièvre. Selon l’évolution de votre situation clinique, votre médecin traitant vous guidera pour bien apprécier le moment où vous ne représenterez plus de risque pour les autres, et en particulier, les personnes âgées de votre entourage. Durant la période d’éviction, renforcez bien vos gestes barrières : distance physique, port du masque, lavage des mains... 

J’ai appris qu’une personne avec qui j’ai été en contact a été testé positif à la COVID-19, dois-je m’inquiéter et faut-il que je vienne à l’université ? 

Un contact est considéré à risque dans les situations suivantes et uniquement en l’absence des mesures de protection efficaces

Pendant toute la durée du contact : hygiaphone ou autre séparation physique (vitre) ; masque chirurgical ou FFP2 porté par le cas ou le contact ; masque grand public fabriqué selon la norme AFNOR ou équivalent (tissu) porté par le cas et le contact, et : 

  • Étudiant ou enseignant dans la même classe ou le même groupe TD/TP  
  • Étudiant, enseignant ou autre personnel ayant partagé le même lieu de vie (logement, cuisine collective, etc.) que le cas confirmé ou probable  
  • Étudiant, enseignant ou autre personnel ayant eu un contact direct avec un cas, en face à face à moins d’un mètre, quelle que soit sa durée. En revanche, des personnes croisées dans l’espace public de manière fugace ne sont pas considérées comme des personnes contacts à risques 
  • Étudiant, enseignant ou autre personnel ayant prodigué ou reçu des actes d’hygiène ou de soins 
  • Étudiant, enseignant ou autre personnel ayant partagé un espace confiné sans distanciation physique (bureau, salle de réunion, véhicule personnel, vestiaires, salle de sport, salle de spectacle…) pendant au moins 15 minutes avec un cas, ou étant resté en face à face avec un cas durant plusieurs épisodes de toux ou d’éternuement. 

Si vous avez été dans l’une des situations décrites, vous devez rester chez vous surveiller l’apparition de symptômes et votre température. Si vous avez des signes cliniques ou de la fièvre (température prise matin et soir), nous vous demandons de faire un test dans les plus brefs délais. En l’absence de signes cliniques ou fièvre, faîtes un test 5 à 7 jours après la situation de risque de contamination. 
Des sites de dépistage sont ouverts sur tout le territoire : https://sante.fr/recherche/trouver/DepistageCovid . Il n’y a pas besoin d’ordonnance, mais il est mieux que votre médecin traitant ou le SSU la prescrive. Le test est gratuit. Il est mieux de prendre rendez-vous du fait de la demande actuelle. 

Selon les recommandations en vigueur, vous serez amené à ne pas vous présenter à l’Université pour une durée qui vous sera fixée. Cette absence sera prise en compte dans le déroulement de la scolarité comme une absence justifiée. 

Si les mesures barrières ont bien été respectées, vous n’avez pas eu de contact à risque.

Je suis responsable d’un personnel ou d’un étudiant qui m’a appelé pour m’indiquer qu’il a été testé positif à la COVID-19, que dois-je faire ? 

Vous devez lui indiquer qu’il doit rester absent de l’université pendant la durée prescrite (celle-ci dépend de la présence de symptômes ou non et de la notion de cas contact ou non). Et qu’il doit informer le service de santé universitaire (signalement.covid@uca.fr) afin d’établir la liste des cas contacts potentiels. 

Un étudiant ou un personnel présente des symptômes évocateurs de la COVID-19 à l’Université, que dois-je faire ? 

Isoler la personne dans la pièce où elle se trouve ou dans une pièce dédiée et lui dire de rentrer chez elle en prenant soin de respecter tous les gestes barrières et lui dire de contacter son médecin et le service de santé universitaire (signalement.covid@uca.fr). Je m’assure que son espace de travail et ses lieux de passages soient désinfectés.