Vous êtes ici : AccueilÉtudiants

Message du Président aux étudiants - Point de situation au 14 avril

Publié le 14 avril 2020 Mis à jour le 24 juillet 2020

Chères étudiantes, chers étudiants,

J’espère tout d’abord que ce message vous trouvera en bonne forme physique et morale et que le confinement, dont le président de la République a annoncé le prolongement jusqu’au lundi 11 mai au moins, ne vous pèse pas trop. J’adresse également le témoignage de ma plus vive sympathie auprès de ceux qui, parmi vous, ont été affectés soit directement soit indirectement par la crise sanitaire que nous traversons. Cette période est une épreuve, à la fois individuelle et collective. Je fais confiance à chacun d’entre vous pour que vous en tiriez les enseignements et la force qui vous serviront ensuite dans la construction de votre vie future.

Le président de la République l’a confirmé lundi soir : les Universités ne pourront pas proposer de cours en présentiel jusqu’à la fin de l’année universitaire. Et les modalités du déconfinement, entre la mi-mai et la mi-juillet, restent aujourd’hui encore très incertaines. C’est pourquoi, comme je vous l’avais annoncé il y a 15 jours, les modalités de contrôle des connaissances ont été allégées et modifiées, en supprimant (sauf cas très particulier) toute épreuve en présentiel pour la première session des examens. Ces nouvelles modalités d’examen sont en cours de finalisation par vos composantes. Elles vous seront communiquées très prochainement.

Dans ce contexte, il est essentiel de s’assurer que chacun d’entre vous a accès aux contenus de formation à distance, aux plateformes pédagogiques mais aussi à un équipement informatique adapté aux travaux qui vous sont demandés. C’était l’enjeu du recensement général qui a été fait par une enquête à grande échelle la semaine dernière et à laquelle vous avez été plus de 4000 à répondre. Chaque difficulté peut maintenant être identifiée et vos équipes pédagogiques pourront ainsi proposer des solutions adaptées à ceux qui en ont besoin. Etablissement de service public, l’UCA a pour mission première de garantir l’égalité des chances.

Parmi vous, nombreux sont ceux qui éprouvent des difficultés financières, soit parce que leur stage a dû être annulé, soit parce que leur activité salariée a été interrompue, soit encore parce que, en mobilité à l’étranger, ils doivent faire face à des dépenses imprévues en raison de cette crise. Les services du CROUS sont bien sûr à votre disposition pour vous aider, comme à l’accoutumée. Mais compte tenu du caractère exceptionnel de cette situation, l’UCA a décidé de financer et de mettre en œuvre un vaste dispositif d’aide aux étudiants en difficulté, que ces difficultés soient numériques ou socio-économiques.

Enfin, certains d’entre vous peuvent éprouver des difficultés psychologiques face à cette situation totalement nouvelle et imprévisible, que nous n’avons pas tous la même manière d’aborder. C’est la raison pour laquelle l’UCA va lancer dans les prochains jours une enquête pour mieux appréhender votre ressenti sur le confinement et le travail à distance durant cette période.

Cette période, qui est appelée à se prolonger encore, rend plus que jamais indispensable la communication entre les personnes, le lien social, la fraternité. Elle doit nous inciter à la vigilance contre toutes les formes de violence et de harcèlement, qui peuvent aujourd’hui prendre le numérique comme terrain privilégié et auxquelles chacun d’entre nous, même les moins fragiles, peuvent se montrer vulnérables. Je me permets ainsi de relayer cette initiative d'un collectif d’associations et de personnalités pour lutter contre toutes les discriminations et la haine sur internet pendant la crise sanitaire mondiale du Covid-19 : https://www.maldagency.com/EnsembleSurInternet. Et je vous rappelle que si vous êtes témoins ou victimes de propos illégaux en ligne, la plateforme PHAROS du Ministère de l'Intérieur est l'interface à utiliser pour les signaler.

N’oubliez pas non plus de consulter régulièrement le site web de l’UCA, la page spécifiquement dédiée à la situation actuelle ainsi que les sites web du SUAPSdu SUC et du SSU qui peuvent vous aider à vivre mieux ces nouvelles semaines de confinement.

Prenez soin de vous et de tous ceux que vous aimez.

Bien cordialement

Mathias BERNARD