• Recherche,

Une cure thermale pour lutter contre l’adiposité abdominale, pour changer le mode de vie et améliorer la santé des séniors

Publié le 5 mai 2017 Mis à jour le 22 janvier 2018
Date(s)

le 5 mai 2017

Un texte de la Minute Recherche par Frédéric Dutheil (LAPSCO), Robert Chapier (médecin thermal) et Daniel Courteix (AME2P). L'accumulation de graisse viscérale abdominale est un des facteurs principaux impliquant la santé des personnes âgées.

L'accumulation de graisse viscérale abdominale est un des facteurs principaux impliquant la santé des personnes âgées. En effet, la graisse viscérale est un tissu actif sécrétant de nombreuses hormones entrainant des risques métaboliques (diabète, cholestérol) et cardiovasculaires (hypertension artérielle, dysfonction cardiaque). La masse grasse abdominale est étroitement liée au mode de vie, principalement sédentarité et apports nutritionnels inappropriés. Il est usuel d’associer une activité physique à une diète restrictive dans le but de perdre cette masse grasse, mais de nombreuses questions persistent.

Une méthodologie originale via une cure thermale

L’expérimentation s’est déroulée dans le cadre d’une cure thermale qui a permis de prendre en charge un groupe de personnes âgées sédentaires avec une obésité abdominale dans une unité de lieu (les thermes) et une unité de temps (3 semaines). Nous leur avons proposé 15 à 20 heures d’activité physique par semaine associées à une diète restrictive et à une éducation à la santé, afin d’ensuite maintenir le programme à domicile.

Quel apport nutritionnel ?

Les personnes âgées présentent des risques de perte de masse musculaire et de masse osseuse. Or l’activité physique et une diète restrictive sont deux facteurs majorant les pertes protéiques. Les recommandations internationales préconisaient des apports protéiques minimaux de 1 g de protéines par kg de poids corporel et par jour. Nous avons démontré que cet apport est insuffisant dans une telle situation, qui nécessite un apport protéique minimal de 1.2 g/kg/jour.

Quelle activité physique ?

Afin de perdre la graisse viscérale abdominale, l’activité en endurance (course à pied, vélo) était préconisée, en opposition aux activités en force/résistance (musculation avec charges lourdes). Contrairement aux idées reçues, nous avons démontré que les deux modalités avaient la même efficacité à moyen (3 mois) et long termes (un an) mais que la modalité en résistance induisait une perte plus rapide de graisse viscérale (dès 3 semaines). Une intensité élevée permet également les meilleurs bénéfices.

Quels bénéfices cardiovasculaires ?

Alors que la masse grasse localisée autour du cœur peut perturber la fonction cardiaque, le bilan de notre expérimentation a permis de démontrer la diminution de cette quantité de graisse, en lien avec une amélioration de la fonction cardiaque et vasculaire.

Quels bénéfices osseux ?

Habituellement, la perte de poids s’accompagne d’une perte osseuse systématique.

Or nous démontrons que l’observance à notre programme permet de perdre moins d’os sur le long terme. L’activité physique est donc essentielle dans un régime afin d’éviter une fragilisation du squelette osseux.

L’apport des thermes en termes de santé publique

Cette étude a permis de démontrer qu’un encadrement approprié via un centre thermal permet de réaliser 15 à 20 heures d’activité physique par semaine même chez des personnes âgées sédentaires et obèses. Les meilleurs résultats sont observés à la fin de la prise en charge thermale, ce qui souligne l’impact de l’encadrement et donc de l’observance. Le changement de style de vie peut améliorer la santé des personnes âgées, au point de se passer de médicaments à long terme. À un an, 54% des patients diabétiques ont arrêté ou diminué leurs médicaments, soit une économie annuelle de 113 euros.

Pour aller plus loin :

1.   Courteix D, Valente-Dos-Santos J, Ferry B, Lac G, Lesourd B, Chapier R, Naughton G, Marceau G, João Coelho-E-Silva M, Vinet A, Walther G, Obert P, Dutheil F. Multilevel Approach of a 1-Year Program of Dietary and Exercise Interventions on Bone Mineral Content and Density in Metabolic Syndrome - the RESOLVE Randomized Controlled Trial. PLoS One. 2015 Sep 16;10(9):e0136491. doi: 10.1371/journal.pone.0136491. Impact factor 2014: 3.53

2.   Walther G, Obert P, Dutheil F, Chapier R, Lesourd B, Naughton G, Courteix D, Vinet A. Metabolic syndrome individuals with and without type 2 diabetes mellitus present generalized vascular dysfunction: cross-sectional study. Arterioscler Thromb Vasc Biol. 2015 Apr;35(4):1022-9. doi: 10.1161/ATVBAHA.114.304591. Epub 2015 Feb 5. Impact factor 2014: 6.00

3.   Serrano-Ferrer J, Walther G, Crendal E, Vinet A, Dutheil F, Naughton G, Lesourd B, Chapier R, Courteix D, Obert P. Right ventricle free wall mechanics in metabolic syndrome without type-2 diabetes: effects of a 3-month lifestyle intervention program. Cardiovasc Diabetol. 2014 Aug 3;13:116. doi: 10.1186/s12933-014-0116-9. Impact factor 2014: 3.71

4.   Vinet A, Obert P, Dutheil F, Diagne L, Chapier R, Lesourd B, Courteix D, Walther G. Impact of a lifestyle program on vascular insulin resistance in metabolic syndrome subjects: the Resolve study. J Clin Endocrinol Metab. 2014 Oct 29:jc20142704. Impact factor 2013: 6.31

5.   Serrano-Ferrer J, Walther G, Crendal E, Vinet A, Dutheil F, Naughton G, Lesourd B, Chapier R, Courteix D, Obert P. Right ventricle free wall mechanics in metabolic syndrome without type-2 diabetes: effects of a 3-month lifestyle intervention program. Cardiovasc Diabetol. 2014 Aug 3;13:116. doi: 10.1186/s12933-014-0116-9. Impact factor 2013: 3.71

6.   Dutheil F, Walther G, Chapier R, Mnatzaganian G, Lesourd B, Naughton G, Verney J, Fogli A, Sapin V, Duclos M, Vinet A, Obert P, Courteix D, Lac G. Atherogenic subfractions of lipoproteins in the treatment of metabolic syndrome by physical activity and diet - the RESOLVE Trial. Lipids Health Dis. 2014 Jul 11;13(1):112. Impact factor 2014: 2.35

7.   Crendal E, Walther G, Dutheil F, Courteix D, Lesourd B, Chapier R, Naughton G, Vinet A, Obert P. Left ventricular myocardial dyssynchrony is already present in nondiabetic patients with metabolic syndrome. Can J Cardiol. 2013 Nov 6. pii: S0828-282X(13)01630-9. doi: 10.1016/j.cjca.2013.10.019. Impact factor 2013: 3.12

8.   Crendal E, Walther G, Vinet A, Dutheil F, Naughton G, Lesourd B, Chapier R, Rupp T, Courteix D, Obert P. Myocardial deformation and twist mechanics in adults with metabolic syndrome: Impact of cumulative metabolic burden. Obesity (Silver Spring). 2013 Jun 26. doi: 10.1002/oby.20537. Impact factor 2013: 4.18

9.   Dutheil F, Lac G, Lesourd B, Chapier R, Walther G, Vinet A, Sapin V, Verney J, Ouchchane L, Duclos M, Obert P, Courteix D. Different modalities of exercise to reduce visceral fat mass and cardiovascular risk in metabolic syndrome: the RESOLVE* randomized trial. International Journal of Cardiology. 2013. doi:10.1016/j.ijcard.2013.05.012. Impact factor 2013: 7.21

10. Dutheil F, Lac G, Courteix D, Doré E, Chapier R, Roszyk L, Sapin V, Lesourd B. Treatment of Metabolic syndrome by combination of physical activity and diet needs an optimal protein intake: a randomized controlled trial. Nutrition Journal 2012 Sep 11:72. doi: 10.1186/1475-2891-11-72. Impact Factor 2013: 2.64

11. Dutheil F, Lesourd B, Courteix D, Chapier R, Dore E, Lac G. Blood lipids and adipokines concentrations during a 6 months nutritional and physical activity intervention for metabolic syndrome treatment. Lipids in Health and Disease 2010 Dec;9:148 doi:10.1186/1476-511X-9-148. Impact factor 2014: 2.35

12. Serrano Ferrer J, Vinet A, Walther G, Chapier R, Dutheil F, Courteix D, Obert P. Effects of lifestyle intervention on left ventricular regional myocardial function in metabolic syndrome patients from the RESOLVE randomized trial. Metabolism. 2016 Sep;65(9):1350-60. doi: 10.1016/j.metabol.2016.05.006. Impact factor 2015: 4.375

13. Boudet G, Walther G, Courteix D, Obert P, Lesourd B, Pereira B, Chapier R, Vinet A, Chamoux A, Naugthon G, Poirier P, Dutheil F. Paradoxal dissociation between heart rate and heart rate variability following different modalities of exercise in individuals with metabolic syndrome: the RESOLVE study. Eur J Prev Cardiol. 2017 Feb;24(3):281-296. doi: 10.1177/2047487316679523. Impact factor 2015: 3.361

14. Lanhers C, Walther G, Chapier R, Lesourd B, Naughton G, Pereira B, Duclos M, Vinet A, Obert P, Courteix D, Dutheil F. Long-term cost reduction of routine medications following a residential program combining physical activity and nutrition in the treatment of type two diabetes: a prospective cohort study. BMJ Open. 2017 (accepted, under publication).

15. Obert P, Dutheil F, Walther G, Crendal E, Munteanu M, Courteix D, Vinet A. Non-alcoholic fatty liver disease exacerbates regional longitudinal myocardial dysfunction in patients with the metabolic syndrome. Lipids in Health Diseases. Under review.