Accompagner les transitions pour des territoires durables et résilients

Publié le 8 décembre 2021 Mis à jour le 9 décembre 2021

Le Centre d’Innovations Sociales Clermont Auvergne (CISCA) est un objet atypique dans le paysage auvergnat, au carrefour de trois mondes -recherche, collectivités locales, acteurs socioéconomiques- qu’il tente de relier au sein de projets communs.

L’intermédiation est donc bien ce qui caractérise cette association créée en 2018 sous l’impulsion d’un groupe de chercheurs clermontois, de quelques acteurs de l’innovation sociale du territoire et de Clermont Auvergne Métropole.

Ce 09 novembre 2021, après plus d’un an de travail de coordination et de structuration, l’équipe du CISCA présentait son programme de Recherche et Développement territoriale « Transitions et Résiliences ». Une initiative assez inédite qui s’inscrit sur l’ensemble du territoire puydomois avec l’objectif de faire émerger ou d’accompagner des dynamiques de recherche-action et des expérimentations, à visée de transformation écologique, économique, sociale et démocratique.

En introduction de l’Assemblée Générale, Mathias Bernard a ainsi rappelé en quoi cette posture d’interface entre les mondes académique, socioéconomique et des collectivités était un enjeu fondamental pour l’UCA, dans son objectif d’être une « Université territoriale d’excellence ». Car si l’Université sait travailler avec les grands groupes ou les collectivités d’ampleur comme la Métropole ou la Région, le travail du CISCA est précieux pour ouvrir l’université aux acteurs les moins acculturés comme les TPE, les PME, les associations ou les collectivités plus modestes…Dans sa mission d’intermédiation, le CISCA peut ainsi faciliter la relation entre la connaissance scientifique et les préoccupations de ces acteurs sur les enjeux de transitions et de résiliences. A cet égard, le président de l’Université Clermont Auvergne louait la méthodologie du CISCA, tournée vers une facilitation à l’émergence de thèse de doctorat CIFRE et vers la coopération entre participants au programme de R&D Transitions et Résiliences.

Lancé pour une durée de quatre ans (2021/2025), ce programme de R&D territoriale rassemble ainsi une quarantaine d’adhérents, collectivités locales, associations, entreprises, parmi lesquelles Clermont Auvergne Métropole, la communauté de commune du Massif du Sancy, la commune de Thiers, l’association Sens9, Landestini, le PETR du Grand Clermont, l’incubateur Cocoshaker ou encore l’Union Régionale des SCOP et des SCIC AuRA.

Du côté de l’UCA, sept laboratoires (ClerMa, Communication et Sociétés, UMR Territoires, UMR Ressources, LAPSCO, Acté, CERDI) pour 13 directeurs de recherche sont mobilisés pour accueillir et encadrer les thèses de doctorat et contribuer aux projets de recherche action.
En définitive, ce programme reposera sur la coopération, la mutualisation et la réciprocité entre les membres adhérents afin de favoriser la co-construction et le partage des connaissances produites par les différentes recherches-actions afin d’accompagner les transitions pour des territoires durables et résilients.

Pour en savoir plus :
https://cisca.fr
https://leconnecteur.org/territoires-dynamiques-de-transformation-sociale-le-modele-cisca/

Contact :
Geoffrey Volat, directeur du CISCA  |  geoffrey.volat@cisca.fr - 06 82 94 52 73