• Recherche,

Réchauffement climatique et besoins nutritionnels des organismes ectothermes - 14 avril 2020

Publié le 15 avril 2020 Mis à jour le 29 avril 2020
Date(s)

le 15 avril 2020

Un nouveau modèle de prédiction de l’impact du réchauffement climatique sur les besoins nutritionnels des organismes ectothermes (insectes, zooplancton…). Communiqué de presse - Publication dans Ecology Letters.

Une étude menée en collaboration entre les laboratoires de recherche LMGE (CNRS-Université Clermont Auvergne) et LIEC (CNRS-Université de Lorraine), dans le cadre d’un projet du programme Emergence I SITE CAP 20-25 (PASSCAL), révèle que les besoins nutritionnels d’un consommateur ectotherme, c’est-à-dire ne produisant pas de chaleur, évoluent selon une courbe en U en réponse à une variation de température. Les résultats de cette étude réconcilient ainsi deux visions scientifiques contradictoires.

A plus grande échelle cette étude ouvre donc la voie à une meilleure prédiction des effets combinés du cycle des éléments et des altérations climatiques sur la population des organismes ectothermes (insectes, zooplancton…).



Découvrir le communiqué de presse, présentant la publication scientifique parue dans la revue Ecology Letters

 / 1