• Recherche,

Le laboratoire Simatlab renouvelle pour 4 ans ses activités de recherche

Publié le 28 octobre 2021 Mis à jour le 28 octobre 2021
Date(s)

le 27 octobre 2021

Le laboratoire de recherche public-privé Simatlab renouvelle pour quatre années supplémentaires ses travaux de recherche sur la modélisation des matériaux du futur.

Le laboratoire de recherche public-privé Simatlab réunit l'Université Clermont Auvergne, l'Institut de Chimie de Clermont-Ferrand, le Centre National de la Recherche Scientifique (CNRS) ainsi que le groupe Michelin.

Créé en 2017, son objectif est d’établir une approche multi-échelle permettant d'interpréter les propriétés des matériaux polymères à partir de leur structure et de leur comportement à l’échelle atomique. Ce laboratoire commun modélise des matériaux du futur autour de trois axes majeurs de recherche :
  • une approche physique et numérique de changement d’échelle, entre celle de la molécule (1 nanomètre) et celle de la mécanique des milieux continus (1 micromètre) ;
  • une exploitation de la simulation pour accompagner la mise au point de matériaux innovants ;
  • une utilisation conjointe des résultats de simulation et des données expérimentales pour valider nos approches et les enrichir par le moyen de l’intelligence artificielle.
SimatLab met également en oeuvre une nouvelle structure-pilote pour l’accueil de membres associés en dehors du monde académique. Cette entité permettra de travailler sur des sujets ponctuels de recherche, portés par des tiers industriels (PME ou grands groupes). Cette structure unique augmentera les capacités de recherche du laboratoire en générant une fertilisation croisée sur les sujets et en permettant d’identifier de futurs partenaires.

Aujourd'hui, le laboratoire accélère son développement et se renforce avec l'arrivée d'un nouveau partenaire académique : le CHU de Clermont-Ferrand. Ce développement s'accompagne ainsi d'un élargissement des champs de recherche aux domaines du médical et de l'hydrogène et d'une nouvelle équipe interdisciplinaire composée de physiciens, chimistes, pharmaciens ou encore mathématiciens. Les défis de recherche sont importants et les progrès réalisés seront profitables à des problématiques qui sont au coeur des enjeux de la mobilité de demain et du bien-être des personnes.

Pour l’Université Clermont Auvergne, l'intérêt des travaux de recherche menés au sein du laboratoire Simatlab est double : développer des méthodologies de simulation moléculaire robustes et prédictives pouvant être testées en direct dans l'industrie et renforcer la visibilité et l'attractivité internationale du site universitaire clermontois grâce à une relation partenariale forte avec un grand groupe industriel.