Publié le 20 septembre 2022 Mis à jour le 23 septembre 2022

La signature virtuelle d'un laboratoire partagé entre l'Institut Pascal - laboratoire de recherche au statut de Unité Mixte de Recherche de l'Université Clermont Auvergne et du CNRS- et deux industriels de son domaine d'activité, SHERPA Engineering et LOGIROAD, a eu lieu ce jeudi 15 septembre 2022 dans les locaux de l’Institut Pascal.

Etaient présents à cet évènement officiel :  

  • Atilla YAZMAN, dirigeant de SHERPA Engineering ;
  • Yann GOYAT, président de LOGIROAD ; 
  • Christophe VIAL, directeur adjoint de l’Institut Pascal ; 
  • Ainsi que de nombreux collaborateurs des 3 entités.

SHERPA Engineering est un acteur industriel reconnu depuis 25 ans dans le domaine de l’ingénierie système, l’ingénierie systémique, l’ingénierie des exigences, la modélisation multiphysique, la simulation et la commande des systèmes complexes dont les Systèmes d’Aides à la conduite dédiés aux véhicules autonomes. SHERPA développe une collaboration forte et dynamique avec l'Institut Pascal depuis 2016 autour des thématiques de la mobilité intelligente afin de consolider son offre produit-service ADAS (Advanced Driver Assistance Systems) qu'elle commercialise auprès de grands comptes de l'automobile et du transport comme Renault, Stellantis, RATP, Navya, DENSO, etc. 


LOGIROAD est une startup deeptech, éditrice de logiciels, qui fête ses dix ans, lauréat  BPI Inov et membre de la quatrième promotion de l’accélérateur automobile BPI. Logiroad développe des solutions logicielles innovantes pour diagnostiquer l’état de route et préconiser des travaux, dans une logique de maintenance préventive, à travers de nombreuses IAs de confiance.  Logiroad collabore avec l’institut pascal depuis 15 ans autour de problématiques de perception multi-sensorielle et l’Intelligence Artificielle. 


Logiroad et Sherpa s’associent avec l’Institut Pascal pour répondre aux grands enjeux de demain et notamment contribuer à réduire :

  • L’empreinte carbone du secteur de la mobilité, principal secteur émetteur de CO2 ; 
  • Le nombre de morts sur les routes en proposant à la fois des solutions pour améliorer les infrastructures routières et accroître la perception des véhicules (aide à la conduite et véhicules autonomes).