Master Langues, littératures et civilisations étrangères et régionales

Résumé

Le Master LLCER a pour objectif de dispenser une formation organisée en trois axes. D’abord, il s’agit d’une formation en langues et cultures étrangères ainsi qu'une formation pluridisciplinaire dans l'aire linguistique et culturelle choisie. En savoir plus

Accéder aux sections de la fiche

  • Présentation
  • Admission
  • Programme
  • Et après ?
    • Master Langues, littératures/civilisat° étrangères/régionales parc. Métiers de l'enseig. Supérieur/recherchenée
    • Master Langues, littératures/civilisat° étrangères/régionales parc. Média et médiation culturellenée

Call to actions

Pour que nous puissions vous recontacter

Ce champ est facultatif. Si vous ne le remplissez pas, la question donnée en exemple ci-dessus sera envoyée.

saisir le code présent dans l'image

Envoi du message…

Votre message a été envoyé.

Une erreur est survenue pendant l'envoi de la question. Essayez de nous contacter par téléphone.

Nous téléphoner au +33(0)473408519

Détails

Structure(s) de rattachement
Durée de la formation
  • 2 ans
Lieu(x) de la formation
  • Clermont-Ferrand
Stage(s) *
  • Oui
  • optionnels
* Des stages en France ou à l’étranger sont possibles dans le cadre de l’UEP. De nombreux étudiants sont concernés dans les six spécialisations confondues. Ces stages supposent une intégration en entreprise et un rapport de stage en M1. Cette intégration dépend du projet professionnel de l’étudiant(e), par exemple les secteurs du tourisme, les services faisant appel à des traducteurs spécialisés ou à la mise en pratique de compétences interculturelles sont particulièrement demandeurs.
Langues d'enseignement
  • Français

Présentation vidéo du master LLCER

Publié le 17 November 2020

Présentation

Le Master LLCER a pour objectif de dispenser une formation organisée en trois axes. D’abord, il s’agit d’une formation en langues et cultures étrangères ainsi qu'une formation pluridisciplinaire dans l'aire linguistique et culturelle choisie.
Cette double approche doit permettre à l'étudiant d'approfondir ses connaissances et d'acquérir des méthodes de recherche.
Ensuite, nous offrons une spécialisation progressive et modulable selon le projet professionnel et la poursuite des études.
Cette spécialisation se fera dans l'une des trois orientations classiques de la recherche en langues et cultures étrangères (la linguistique, la littérature ou la civilisation) et selon les parcours proposés à l’intérieur de la mention. 

Enjeux

Le parcours "métiers de la recherche et de l’enseignement supérieur" à travers certaines UE, notamment l’enseignement de la communication scientifique vise à permettre à l’étudiant(e) de préparer son intégration dans le monde de la recherche via la simulation de situations de communication scientifique.

La méthodologie de la recherche en langue, en littérature et en civilisation, l'analyse sémiologique du texte et de l'image, l'analyse du discours offrent une ouverture tout en permettant une flexibilité et une personnalisation du parcours : l'étudiant pourra enrichir ses compétences scientifiques par l'acquisition de savoir-faire particuliers qui pourront être utilisés dans des domaines professionnels tels que la traduction, la documentation, l'édition, le journalisme ou le tourisme.
Cette formation prend une orientation plus directement professionnalisante dans le parcours « média et médiation culturelle » qui est centré en partie sur des enseignements pratiques (sous-titrage, atelier radio).

Le label Graduate Track Humanities and Social Sciences

Ce master a été labellisé Graduate Track for Humanities and Social Sciences.

L’objectif du programme de la Graduate Track for Humanities and Social Sciences est de former des spécialistes possédant une expérience internationale en sciences humaines et sociales et des connaissances dans le domaine numérique.

Le label Graduate Track for Humanities and Social Sciences permet d’allouer des bourses aux étudiants qui souhaitent s’inscrire dans un projet de thèse. Les sélections ont lieu en fin de premier semestre afin que les étudiants aient le temps de faire mûrir leur projet. 

En s’inscrivant dans ce master, les étudiants auront alors le choix entre trois trajectoires de formation :

  • Ils ne choisissent pas de suivre les options relevant du programme de la Graduate Track : ils/elles valident leur diplôme LLCER, parcours « Enseignement Supérieur et Recherche ».
  • Ils choisissent de suivre l’intégralité des enseignements de la Graduate Track : Ils valident leur diplôme LLCER, parcours « Enseignement Supérieur et Recherche », avec le label Graduate Track for Humanities and Social Sciences. Cette trajectoire est obligatoire pour les étudiant(e)s boursier(e)s GT.
  • Ils choisissent de suivre une ou plusieurs enseignements de la Graduate Track : Ils valident le diplôme LLCER, parcours « Enseignement Supérieur et Recherche », avec mention explicite des activités pédagogiques de la Graduate Track qu’ils ont suivies dans leur relevé de notes ou dans le supplément au diplôme.
Pour plus d’information à propos de ce dispositif : https://www.uca.fr/formation/nos-formations/par-ufr-ecoles-et-iut/institut-lettres-langues-sciences-humaines-et-sociales/ufr-psychologie-sciences-sociales-et-sciences-de-leducation/master/master-humanites
 

Spécificités

  • Une grande place est accordée à l’intégration des TICE (Technologies de l'information et de la communication pour l'enseignement), notamment grâce à l’utilisation de la plateforme ENT (environnement numérique de travail) qui permet de mettre en ligne des exercices, des compléments bibliographiques, et qui permet un dialogue plus direct avec les étudiants par les forums dédiés.
  • Les étudiants sont formés à la recherche bibliographique sur bases de données dans le cadre de l’UE « Méthodologie de la Recherche » qui se déroule en salle informatique.
  • L’ouverture aux TICE se manifeste également au quotidien dans les cours qui intègrent l’utilisation de tableaux interactifs.
  • Les étudiants de Master sont associés à certaines activités de recherche des enseignants-chercheurs (colloques, séminaires etc.), mais également aux activités et manifestations culturelles qui environnent la recherche (expositions, lectures, spectacles).
  • La formation assure l’acquisition d’outils scientifiques : recherche bibliographique, travail en archives, élaboration d’une problématique, méthodologies spécifiques.
  • Les modalités sont les suivantes : bilan de mémoire en M1 puis mémoire de recherche en M2. Ce travail est encadré par un directeur de mémoire qui suit l’étudiant du M1 au M2 ET qui valide l’ensemble des choix d’UE (Unité d'enseignement).
  • L’intégration des étudiants dans les laboratoires se fait en M2 à travers un « stage en équipe d’accueil », des informations et relances transmises via Internet sur les programmes de recherche, journées d’études, colloques… susceptibles d’intéresser les étudiants.
  • Labellisation Graduate Track for Humanities and Social Sciences

Lieux

Clermont-Ferrand

Responsable(s) de la formation

Mention de diplôme : Christophe GELLY / christophe.gelly@uca.fr

Parcours Média et médiation culturelle : Nicolas VIOLLE
Parcours Métiers de l'enseignement supérieur et de la recherche : Christophe GELLY

Option allemand : Priscilla WIND
Option anglais : Timothy WHITTON
Option espagnol : Viviane ALARY / Anne DUBET
Option italien : Nicolas VIOLLE
Option portugais : Daniel RODRIGUES
Option russe : Katia CENNET

Admission

  • Formation(s) requise(s)

    Licence LLCER ou LEA.
    Toute autre licence sur étude de dossier.
  • Conditions d'admission / Modalités de sélection

    Candidature en M1 :
    Le portail pour les candidatures sera "monmaster.gouv.fr" en 2023/2024
    Candidater pour le master LLCER sur mon master.gouv.fr

    Parcours 1 :
    Les étudiants titulaires d’une licence LLCER correspondant à la langue qu’ils souhaitent étudier en Master sont prioritairement acceptés dans ce parcours. Le dossier examiné par la commission d’entrée en M1 est constitué des relevés de notes du diplôme de L3, et d’une lettre de motivation précisant le domaine général dans lequel l’étudiant envisage de rédiger son mémoire de recherche (littérature, civilisation, linguistique…).
    Concernant les candidats titulaires de licences relevant d’autres mentions, le relevé de notes peut être assorti d’un document précisant la nature des enseignements suivis en L3 et leur lien éventuel avec le domaine dans lequel le ou la candidat(e) envisage de mener ses recherches.
    Les candidats titulaires de diplômes étrangers devront passer par une procédure de validation d’études et devront produire un document justifiant de leur maîtrise du français à un niveau B2.

    Parcours 2 :
    Le dossier examiné par la commission d’entrée en M1 est constitué des relevés de notes du diplôme de L3, d’une lettre de motivation précisant le domaine général dans lequel l’étudiant envisage de rédiger son mémoire de recherche (littérature, civilisation, linguistique…), et d’une courte présentation des expériences professionnelles éventuelles du ou de la candidat(e). Les candidats titulaires de diplômes étrangers devront passer par une procédure de validation d’études et devront produire un document justifiant de leur maîtrise du français à un niveau B2.

Programme

Les informations ci-dessous sont données à titre indicatif et peuvent faire l'objet de mises à jour.
  • Des stages en France ou à l’étranger sont possibles dans le cadre de l’UEP.
    De nombreux étudiants sont concernés dans les six spécialisations confondues.
    Ces stages supposent une intégration en entreprise et un rapport de stage en M1. Cette intégration dépend du projet professionnel de l’étudiant(e), par exemple les secteurs du tourisme, les services faisant appel à des traducteurs spécialisés ou à la mise en pratique de compétences interculturelles sont particulièrement demandeurs.
  • De nombreuses possibilités sont offertes pour suivre une année ERASMUS SOCRATES, ou en conventions bilatérales avec les universités américaines (anglo-saxonnes ou latino-américaines) russes, allemandes, espagnoles, portugaises et brésiliennes.
    D’autre part, l’assistanat est encouragé en M1 et en M2, il donne lieu à une équivalence de crédit ECTS après validation par une commission pédagogique.
    Des stages à l’étranger sont également possibles dans le cadre de l’UEP (unité d'expérience professionnelle). 
    La formation par le CEAD (Centre d'Enseignement à Distance) peut aider à la mobilité dans la mesure où elle répond aux besoins de formation des étudiants (en allemand, en anglais, en espagnol, en italien, en portugais) ayant obtenu, entre autres, un poste d’assistant à l’étranger.
    Les missions d’étudiants se déplaçant pour des travaux de recherche sont encouragées dans le cadre du stage en équipe d’accueil ou du mémoire ; des bourses d’aide à la mobilité étudiante sont disponibles pour cela sur les crédits UFR et RI de l’université.
    Des possibilités de séjours d’études sont offertes dans la plupart des spécialisations, dans le cadre d’échanges avec des universités avec lesquelles existe un lien fort au niveau de la recherche :
    • Par exemple, dans la déclinaison « Echanges culturels France Russie » de la spécialisation russe, les étudiants ont la possibilité d'effectuer leur S3 à l'Université d'Etat de Saratov.
    • Un échange ERASMUS orienté vers l’enseignement existe dans la spécialisation études germanophones avec les universités de Regensburg et d’Iéna.
    • Dans les spécialisations italien, espagnol, portugais, des accords existent avec diverses universités italiennes (notamment Udine, Macerata), espagnoles (15 accords), latino-américaines (Mexique, Argentine, Chili, Pérou), portugaises (Coimbra, Porto, Lisbonne) , brésiliennes (Rio de Janeiro, Brasilia, Pernambuco). 


    Organisation pédagogique des langues étrangères

    Le pourcentage de la formation dispensée en langue étrangère est de 80%. Étant donné que la formation en langue et culture étrangères est au centre de cette formation, tous les cours et séminaires sont délivrés dans la langue étudiée, hormis les cours transversaux mutualisés entre plusieurs spécialisations du Master. Aucune certification en langue n’est demandée à l’entrée de la formation de façon formelle mais nous accueillons en grande majorité des étudiants issus de formations spécialisées dans ces langues.
    La langue faisant l’objet même de la spécialisation il n’est pas proposé dans la formation de passer de certification. De plus, un enseignement de LANSAD sera assuré dans chaque spécialisation aux semestres 1 et 3.

Et après ?

Niveau de sortie

Année post-bac de sortie

Bac +5

Compétences visées

Activités visées / compétences attestées

Le diplômé de la mention de Master LLCER peut prétendre à des emplois diversifiés dans lesquels sont mises en œuvre les compétences suivantes :
  • Exploiter une documentation complexe en langue étrangère : langue littéraire contemporaine ou classique, langue journalistique et de la vie quotidienne et selon le domaine de recherche une documentation spécifique à un secteur donné (historique, cinématographique, littérature de jeunesse, linguistique…),
  • Enseigner et transmettre des connaissances en langues, littératures et civilisations étrangères à différents publics selon les avancées de la recherche,
  • Réaliser des travaux de recherche fondamentale et/ou appliquée,
  • Travailler dans le domaine de la médiation culturelle avec une orientation forte vers les langues étrangères.

Poursuites d'études

Étant donné l’articulation étroite entre cette formation et les activités de recherche des centres (notamment par le biais d’une intégration en centre de recherches en M2) la  poursuite d’études en doctorat est favorisée à l'issue de la formation. 

Passerelles et réorientation

  • Master MEEF
  • Master LEA
  • Master Création littéraire
  • Master Histoire, civilisations, patrimoine
  • Préparation à l'agrégation. 
  

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité

  • Communication - Média - Multimédia
  • Services à la personne et à la collectivité

Métier(s)

  • Journalisme et information média
  • Formation professionnelle
  • Communication
  • Traduction, interprétariat

Secteurs d'activité ou type d'emploi

Les objectifs professionnels sont variés selon le parcours et l’orientation prédéfinie avec le directeur de mémoire en Master 1.
Les débouchés naturels sont l'enseignement et la recherche, avec notamment la possibilité de préparer une thèse ou de présenter l’agrégation à l’issue du M2. 
Les débouchés professionnels du parcours "Médias et médiation culturelle" sont ceux qui se rattachent à ce secteur d’activité : attaché culturel, chargé de diffusion, actions de médiation culturelle, etc.

Insertion professionnelle

Le Master LLCER donne une solide formation en langue ainsi qu’une formation à la recherche dans le champ de l’aire de la langue de spécialisation dans le but de former les futurs professionnels qui se destinent à l’enseignement supérieur et à la recherche ou à des métiers demandant une haute spécialisation en langue : traduction, journalisme, édition, tourisme, documentation.
Dans le parcours 2 "Médias et médiation culturelle" les métiers visés sont : médiateur culturel, traducteur, localisateur, métiers de la communication.