Master Administration publique

Accéder aux sections de la fiche

  • Présentation
  • Programme
  • Et après ?
    • Master Administration publique parc. Carrières publiques
    • Master Administration publique parc. Culture juridique
    • Master Administration publique parc. Sécurité publique

Détails

Rythme
  • Temps plein
  • Compatible avec une activité professionnelle
  • En alternance
    • Contrat d'apprentissage
    • Contrat de professionnalisation
Modalités
  • Présentiel
En savoir plus à propos du Rythme

Alternance en Master 2

Option Droit Des Affaires des Collectivités Publiques ouverte aux contrats d'apprentissage et de professionnalisation.
En savoir plus
Publié le 17 November 2020

Présentation

Dans ce projet 2021-2026, la Mention Administration Publique est créée en remplacement de l’ancienne Mention Droit public, afin de tenir compte, à la fois, de la nomenclature nationale et des évolutions au sein des parcours qui composaient l’ancienne Mention. La formation proposée gagne ainsi en lisibilité par un resserrement et une spécialisation des parcours et options proposés. Désormais, les parcours Carrières Internationales et Droit et Administration du Secteur Sanitaire et Social disposeront de formations particulières, déconnectées de la future Mention Administration publique. Chaque formation sera par conséquent mieux identifiable. L’évolution projetée prend en considération le contexte régional et national plus concurrentiel dès l’entrée en Master 1 en raison des processus de sélection. Une visibilité des formations proposées par l’École de Droit en droit public est ainsi assurée tout en permettant une identification simple, car partagée sur le territoire, concernant l’Administration publique.

La nouvelle Mention se composera de trois parcours partageant un socle commun d’enseignements.
Tout d’abord, le parcours Carrières Publiques, divisé en deux options (Droit Des Affaires des Collectivités Publiques (DDACP) et Droit Public Approfondi (DPA)) propose une formation à caractère général en droit public afin de permettre aux étudiants d’intégrer les différentes administrations publiques (État, collectivités, établissements), de devenir avocat en droit public, juge administratif, ou de poursuivre des études universitaires en thèse.
Ensuite, le parcours Sécurité publique (SP) offre aux étudiants une formation, mêlant droit public et droit pénal, prépare les étudiants aux différents métiers de la sécurité : police, gendarmerie, armée, douanes, pénitentiaire, etc. Ces deux parcours couvrent, au niveau régional, la plupart des grandes hypothèses d’emploi et s’appuient sur les résultats satisfaisants des années antérieures. Ils semblent assez peu concurrencés dans une zone géographique assez large et entendent rayonner au-delà du territoire auvergnat, notamment par l’association d’enseignants-chercheurs et de praticiens.
Enfin, se trouve associé à la Mention Administration Publique, dans sa dimension droit public, le parcours Culture Juridique (CJ), qui offre une formation originale et diversifiée aux étudiants autour d’enseignements juridiques, historiques et théoriques, préparant aux concours.
 

Enjeux

Ce parcours orienté vers le droit public interne a vocation à former des hauts fonctionnaires de l’Etat et des collectivités territoriales, des avocats, des juristes de sociétés prestataires des personnes publiques mais aussi des enseignants-chercheurs en droit public.

Lieux

Clermont-Ferrand

Responsable(s) de la formation

Christophe TESTARD (Master 1 Carrières Publiques)
Mail : Christophe.TESTARD@uca.fr

Anne JACQUEMET-GAUCHE (Droit Public Approfondi)
Mail : Anne.JACQUEMET-GAUCHE@uca.fr

Sébastien DEFIX (Droit Des Affaires des Collectivités Publiques)
Mail : Sebastien.DEFIX@uca.fr
A consulter : Fiche enseignant

Claire MARLIAC (Sécurité Publique)
Mail : Claire.MARLIAC@uca.fr
Loïc EYRIGNAC (Sécurité Publique)
Loic.EYRIGNAC@uca.fr

Rémi OULION (Culture Juridique)
Remi.OULION@uca.fr
 

Partenariats

Laboratoires

Le Centre Michel de l’Hospital (CMH) accompagne la formation des étudiants en accueillant notamment la publication de l’étude collective préparée par les étudiants du M2 Carrières publiques (option DPA). Il est également susceptible de recevoir ponctuellement des stagiaires. Enfin, il peut prêter son concours afin de soutenir des initiatives et manifestations estudiantines.

La formation par et à la recherche est essentiellement réalisée durant l’année de Master 2, mais elle débute dès la première année de Master par la réalisation de petits mémoires dans le cadre des séances de travaux dirigés. Les étudiants en Master 2 bénéficient notamment d’UE dédiées à la méthodologie de la recherche pour la préparation d’un mémoire plus substantiel (comportant environ 100 pages), qui requiert plusieurs mois de travail. Par ailleurs, les étudiants réalisent différents projets collectifs, comme l’écriture d’une étude publiée au sein de la revue du CMH (tous les ans durant le mois de mars) ou une étude avec des applications pratiques et une approche pluridisciplinaire (M2 option Droit des affaires des collectivités publiques.
 

Établissements

  • Clermont Auvergne Métropole
  • Conseil Départemental du Puy-de-Dôme
  • Commune de Clermont-Ferrand
  • Tribunal Administratif de Clermont-Ferrand
  • Préfecture du Puy-de-Dôme
  • Fédération Française du Bâtiment du Puy-de-Dôme
  • Groupement de gendarmerie d’Auvergne
  • Direction Départementale de la Sécurité Publique
  • Service Départemental d’Incendie et de Secours 63
  • Centre pénitentiaire de Riom
  • Direction régionale des Douanes d’Auvergne
  • Société Michelin
  • Société Thalès
  • Société Limagrain
  • Tribunal judiciaire de Clermont-Ferrand

Programme

Les informations ci-dessous sont données à titre indicatif et peuvent faire l'objet de mises à jour.
  • Les étudiants inscrits dans la Mention Administration publique n’ont aucune obligation d’effectuer un stage durant leur première année de Master. En revanche, il est toujours possible, et même recommandé, aux étudiants d’effectuer des stages volontairement. Ils font l’objet d’une convention avec l’Université et sont en principe d’au moins deux semaines. De tels stages visent essentiellement à sensibiliser les étudiants aux différentes professions juridiques, avec la réalisation de premiers actes, de recherches, etc. L’évaluation s’effectue via la plateforme dédiée sur Moodle, d’une part, le tuteur remplit un document d’évaluation et, d’autre part, un court rapport est déposé par l’étudiant et examiné par son enseignant référent.

    En Master 2, le stage est obligatoire. D'une durée minimale de 2 mois et maximale de 6 mois à partir du mois de mai (et 2 semaines à 6 mois pour le parcours Culture Juridique), l’équipe pédagogique opte pour des stages inférieurs à trois mois afin de permettre un temps de formation universitaire suffisamment long tout en laissant l’étudiant le temps indispensable pour tirer le plus grand profit du stage. La valorisation du stage varie selon les parcours.
  • Les étudiants bénéficient des dispositifs généraux mis en place au sein de l'Ecole de Droit, pour effectuer des mobilités pour études.
  • Alternance

    Pour l’option M2 Droit des Affaires des Collectivités Publiques, la seule ouverte à l’apprentissage pour l’instant, les étudiants sont présents sur leur lieu d’apprentissage les lundis et mardis de chaque semaine et sont en cours du mercredi au vendredi. La formation est mixte, certains étudiants suivant celle-ci en apprentissage d’autres non.

    Pour plus de détails sur l'alternance : voir la page dédiée sur le site de l'Ecole de Droit
  • Le passage de la première à la deuxième année ne sera soumis qu’à la validation des UE. Le niveau de développement de chaque compétence est fourni à l’issue de la première année à l’étudiant à titre indicatif.
    Le niveau de développement des compétences sera fourni à tous les étudiants à la fin du master.

    La stratégie générale de la Mention consiste à mobiliser l’ensemble des outils d’évaluation pertinents. Cela permet d’associer une évaluation par l’écrit (avec plus d’exigences qu’en Licence), de développement l’évaluation orale (qui est facilitée par la constitution de groupes plus restreints).
    Le contrôle continu est privilégié pour la seconde année de Master, mais elle n’exclut pas un contrôle terminal. En M1, le contrôle est encore à 75% effectué en contrôle terminal.

    Dans le cadre du Parcours Carrières publiques, la seconde année de Master donne lieu à des épreuves finales d’évaluation. Au sein de l’option DDACP, il s’agit d’un grand oral reposant sur les connaissances transversales des étudiants correspondant à une UE. Au sein de l’option DPA, il s’agit d’un grand oral, associé à la soutenance de mémoire, qui porte sur un thème général du droit public et mettant en perspective l’ensemble des compétences acquises durant l’année. Dans les deux hypothèses, il s’agit d’une évaluation par un jury composé de plusieurs enseignants afin de mettre les étudiants en situation de concours.

Et après ?

Niveau de sortie

Année post-bac de sortie

Bac +5

Niveau de sortie

Niveau 7 : Master

Débouchés professionnels

Secteurs d'activité

  • Services à la personne et à la collectivité

Métier(s)

  • Mise en oeuvre et pilotage de la politique des pouvoirs publics
  • Application des règles financières publiques
  • Conception et pilotage de la politique des pouvoirs publics
  • Représentation de l'Etat sur le territoire national ou international